Comment empêcher les cyberattaques : un guide pour les petites et moyennes entreprises

Une cyberattaque représente bien plus qu'une simple perte de documents, et des pertes de données peuvent avoir un impact dévastateur sur une entreprise, petite ou grosse. Ci-dessous, nous avons détaillé les étapes d'une cyberattaque, ses répercussions, et la façon dont empêcher que cela arrive dans dépenser trop de temps ou d'argent.

Les PME ne pensent en général pas assez à la cyber sécurité, et ont tendance à penser que cela ne les concerne pas. Selon une étude du KPMG sur 1000 petites entreprises du Royaume-Uni, 51 % d’entre elles ont déclaré ne pas croire qu’une faille de sécurité ne puisse leur arriver. Pourtant, 60 % des entreprises interrogées avaient déjà fait l’expérience d’une faille.

Une cyberattaque représente bien plus qu’une simple perte de documents, et des pertes de données peuvent avoir un impact dévastateur sur une entreprise, petite ou grosse. Ci-dessous, nous avons détaillé les étapes d’une cyberattaque, ses répercussions, et la façon dont empêcher que cela arrive dans dépenser trop de temps ou d’argent.

Plus l’économie croît, plus les entreprises ont du mal à protéger leurs données. Si de nombreuses entreprises ne se protègent pas car elles pensent être trop petites pour être attaquées, la plupart d’entre elles n’ont simplement pas envie de dépenser temps et argent pour quelque chose qui pourrait ne jamais arriver. Toutefois, empêcher une attaque coûte bien moins cher que de réparer ses conséquences sur votre entreprise.

Qu’est-ce qu’une cyberattaque ?

Une cyberattaque, c’est une offensive lancée par des hackeurs pour détruire ou nuire à votre réseau d’ordinateur ou votre système. Cela commence en général par une violation des données, quand des informations sensibles on confidentielles sont vues, utilisées ou volée par quelqu’un qui n’en a pas la permission. Une cyberattaque peut prendre la forme d’un vol d’identité, de virus, de malwares, de fraude, ou d’extorsion.

Les cyberattaques les plus répandues sont les attaques ransomware. Elles cryptent vos données, et vous demandent une rançon pour les décrypter. WannaCry et Petya sont deux exemples récents d’attaque de ransomware.

Il existe d’autres formes de cyberattaques, comme le sniffer, qui intercepte le trafic entrant et sortant de votre ordinateur. Si cela peut sembler sans danger, cette attaque est pourtant capable d’exploiter des entreprises.

Comment arrive une cyberattaque ?

Il existe de nombreuses façons par lesquelles les hackeurs peuvent accéder à votre réseau, mais de nos jours, la plupart des attaques se fait de façon subtile et silencieuse, les rendant difficiles à détecter.

En général, les cyberattaques proviennent d’e-mails de phishing, d’attaques sur mobiles ou de piratage de trafic. La toute récente attaque Petya s’est infiltrée dans une mise à jour d’un système de comptabilité utilsé par toutes les entreprises qui travaillent avec le gouvernement ukrainien. Il existe une autre méthode d’attaque plus directe, du nom de Déni de service distribué (DDoS), qui envoie de gros tas de données pour faire planter le système. Une fois que le système plante, les utilisateurs ne peuvent plus accéder à votre site ou service. (C’est arrivé à Twitter, Spotify, et Reddit en Octobre 2016). Mais pour les petites entreprises qui n’ont pas une énorme base d’utilisateurs, les e-mails de phishing sont la méthode la plus utilisée.

Les e-mails de phishing sont la façon de diffuser un virus la plus répandue.

Puisque les e-mails de phishing sont conçus pour ressembler à des e-mails sûrs, ils sont très durs à détecter. Selon Tim Bandos, directeur de la Cybersécurité chez Digital Guardian, la meilleure façon d’empêcher des cyberattaques de crypter et endommager vos données c’est de former vos employés à repérer les e-mails de phishing. Les emails de phishing ont tendance à avoir un ton d’urgence et à contenir une extension de fichier. Certains hackeurs passent des mois à analyser une entreprise avant d’envoyer un e-mail de ce type, conçu pour ressembler à un e-mail interne. Même s’ils sont parfois difficiles à détecter, avec la bonne formation, vos employés apprendront à les repérer.

Quelles sont les répercussions ?

Si de nombreuses entreprises ne pensent pas pouvoir être victimes d’une attaque, ça vaut quand même le coup d’investir. Le CSO a déclaré en  2017 que le coût du cyber crime devrait atteindre les 6 milliards annuels d’ici à 2021. Il s’agit d’une menace sérieuse, qui ne doit pas être prise à la légère.

Selon un article du Digital Guardian où 44 experts en sécurité ont été interrogés, « empêcher les attaques de ransomware peut faire économiser à votre entreprise des dizaines de milliers de dollars – voire des millions – de pertes dues à l’interruption d’activité, la perte de données, et d’autres conséquences.” Les pertes de données ont un impact dévastateur sur les entreprises, que ce soit d’un point de vue financier ou relatif aux clients. Même si une attaque de ransomware ne peut vous coûter que 300 $, les entreprises ne peuvent pas se permettre de perdre leur réputation, et c’est exactement ce qu’il se passe lors d’une cyberattaque. Parmi les entreprises compromises dans l’étude du KPMG, 89 % d’entre elles affirment que cela a nuit à leur réputation. Vos clients comptent sur vous pour garder leurs informations en sécurité, et si vous êtes victime d’une faille de sécurité, ils y repenseront à deux fois avant d’utiliser vos services.

Comment empêcher les cyberattaques ?

Comme nous l’avons mentionné plus haut, former vos employés en continu sur les cyberattaques et ce à quoi elles ressemblent est la manière principale de les empêcher. Toutefois, il est également important de prendre quelques précautions supplémentaires.

Installer un logiciel antivirus

Si les cyberattaques sont en général dirigées vers les entreprises, les virus surviennent de manière aléatoire et beaucoup plus fréquente. Si les virus ne cryptent pas vos données, ils peuvent quand même vous les voler et infecter votre ordinateur, ralentissant votre productivité. Les meilleurs logiciels antivirus peuvent dérouter 99 % des virus connus. Ils peuvent également vous protéger contre les spywares conçus pour fouiner dans les activités de votre entreprise et enregistrer vos données. Ils empêchent également les spams de vous envahir, ce qui est très appréciable. Trouvez un bon antivirus, qui fait des analyses quotidiennes et qui se met régulièrement à jour pour garder votre ordinateur et vos données en sécurité.

Obtenir un Firewall

Un firewall ou pare-feu empêche les virus d’atteindre votre ordinateur.

Si les logiciels anti-virus peuvent détecter un virus et s’en débarrasser, un firewall l’empêche d’accéder à votre ordinateur. Un pare-feu est un genre de tamis situé entre vous et internet. Quand vous naviguez sur le net, vous envoyez en permanence des paquets d’information. Un firewall filtre ces paquets et agit comme bouclier dès que quelque chose semble dangereux. Toutefois, si un virus parvient à le contourner, le firewall ne pourra pas le supprimer.

Utiliser un VPN

Si vous êtes une petite ou moyenne entreprise, il est possible que certains de vos employés travaillent à distance. Les smart phones et les tablettes rendent le télétravail simple, hors du bureau ou pendant le temps de transport. Mais à moins que vous puissiez vous assurer que vos employés utilisent un réseau sécurisé, il y a des chances pour que votre entreprise soit en danger de piratage. Surtout si vous êtes sur un réseau wifi public, où les hackeurs peuvent facilement intercepter les données que vos employés envoient. Un VPN, qui peut être utilisé de partout et sur n’importe quelle plateforme ou presque, crypte les données, rendant la tâche beaucoup plus difficile aux hackeurs.

Les VPN, ou Virtual Private Networks (réseau virtuel privé), ont été créés pour les grandes entreprises et les gouvernements pour permettre aux employés travaillant à distance de se connecter en toute sécurité au réseau de l’entreprise sans mettre les données en danger. Un VPN créé un tunnel entre l’appareil de l’employé et le serveur de l’entreprise, le protégeant contre les hackeurs et ceux qui veulent vous voler des données. Un VPN crypte également les données, afin qu’elles soient quasiment impossibles à déchiffrer.


Si des versions gratuites existent, il est quand même préférable d’opter pour un VPN payant. Que ce soit des pubs incessantes, une connexion lente, ou un suivi de vos données, les services de VPN gratuits ne sont pas gratuits pour rien. Avec une version payante, vous serez assuré d’avoir un VPN avec une connexion sécurisée de haute vitesse, un bon cryptage des données, et qui ne conserve pas de logs. La plupart des VPN proposent des réductions et des prix raisonnables. Pour plus d’information à propos des différences entre VPN gratuits et payants, allez voir notre article sur les VPN gratuits.

Comment commencer

Il n’est jamais trop tard pour se protéger contre les cyberattaques, mais il est préférable de ne pas attendre que ça vous tombe dessus. Cela peut arriver à n’importe quelle entreprise, grande ou petite. Faites des recherches sur les logiciels anti-virus, et allez voir nos VPN qui pourraient coller aux besoins de votre entreprise. Le plus important et de rester au courant de ces cyberattaques et de garder vos employés formés (voici les meilleurs blogs d’informations sur la sécurité en ligne). Prendre des précautions contre les cyberattaques permettra à votre entreprise de rester en sécurité.

C'est utile? Partagez-le!
Nord vous offre 70% de réduction sur leur VPN