Le B-A-BA : le guide VPN de vpnMentor pour débutants

Si vous êtes en vie, que vous surfez parfois sur le net en 2017 et que vous ne vivez pas sous un caillou, vous avez déjà probablement entendu parler du terme "VPN" des douzaines de fois. Si vous vous demandez encore ce que c'est, à quoi ça sert et comment l’utiliser pour une meilleure expérience de navigation, plus d'options et une meilleure confidentialité – vpnMentor est là pour vous aider. C'est parti ! Partagez

Si vous êtes en vie, que vous surfez parfois sur le net en 2017 et que vous ne vivez pas sous un caillou, vous avez déjà probablement entendu parler du terme « VPN » des douzaines de fois. Si vous vous demandez encore ce que c’est, à quoi ça sert et comment l’utiliser pour une meilleure expérience de navigation, plus d’options et une meilleure confidentialité – vpnMentor est là pour vous aider. C’est parti !

Qu’est-ce qu’un VPN ?

Un VPN (Virtual Private Network, ou Réseau virtuel privé) est une technologie qui créé une connexion réseau sécurisée sur les réseaux publics comme Internet, ou un réseau privé appartenant un fournisseur de service. Des grosses entreprises et corporations aux agences gouvernementales, tout le monde utilise la technologie VPN, pour permettre aux utilisateurs d’obtenir une connexion sécurisée à un réseau privé.

Il existe des douzaines de fournisseurs de service VPN sur le web, avec lesquels vous pouvez vous connecter à un serveur, contre un prix mensuel compris entre 5 et 10 $, et ainsi crypter vos données personnelles et vos activités en ligne. De plus, la plupart des systèmes d’exploitation sont compatibles avec les VPN, et il existe même des VPN gratuits (et/ou des versions gratuites de VPN commerciaux).

VPN protector

À quoi sert un VPN ?

Entre le piratage de WiFi, les hackeurs et les attaques honeypot, les réseaux publics sont devenus un endroit dangereux et trompeur pour les gens comme vous et moi. Alors, plutôt que d’arrêter d’utiliser ce genre de réseau et de prier pour que tout aille bien, soyez intelligent et utilisez un VPN.

À la base, la technologie VPN a été développée pour permettre aux employés d’une entreprise de se connecter de manière sécurisée au réseau local de l’entreprise et d’y accéder même quand ils ne se trouvent pas au bureau, mais de nos jours, les connexions VPN sont surtout utilisées pour masquer les activités en ligne, pour plus de confidentialité et pour contourner la censure locale ou gouvernementale (sur votre lieu de travail, dans votre établissement scolaire, état, etc.), pour éviter les hackeurs sur les réseaux WiFi publics, et pour « tromper » certains sites en leur faisant croire que vous naviguez depuis une autre localisation géographique, quand ils sont limités et restreints à des utilisateurs venant d’endroits précis, que ce soit un  pays, un état ou une région.

Pour plus d’informations sur les différentes utilisations d’un VPN, consultez Les différents types de VPN et quand les utiliser.

Comment fonctionne un VPN ?

Tout comme un pare-feu protège les informations sur votre ordinateur, un VPN protège vos données en ligne. Si un VPN, techniquement, est un réseau étendu, ou Wide Area Network (WAN), il offre la même sécurité, le même aspect et les mêmes fonctionnalités qu’un réseau privé. Les VPN peuvent être soit accessibles à distance, (en connectant un ordinateur à un réseau) ou de site-à-site (connecter deux réseaux ensemble).

Quand vous surfez sans VPN, vous vous connectez au serveur de votre FAI (Fournisseur d’accès à Internet), qui vous connecte au site web de votre choix. Cela signifie que tout votre trafic internet passe par leurs serveurs, et peut donc être surveillé par leurs soins.

Quand vous surfez avec un VPN, toutefois, votre trafic passe par le serveur du VPN en utilisant un « tunnel »crypté. Cela signifie qu’il n’est pas accessible à tout le monde, seulement vous et le serveur du VPN. Cela dit, il y a une différence entre confidentialité et anonymat. Utiliser un VPN ne vous rend pas anonyme, puisque votre fournisseur de VPN sait qui vous êtes et peut surveiller vos activités en ligne. Toutefois, il vous apporte une confidentialité supplémentaire et vous protège de votre FAI, votre établissement scolaire, votre lieu de travail et même votre gouvernement. Pour vous assurer que votre confidentialité est vraiment protégée par votre fournisseur de VPN, il est primordial de choisir un fournisseur qui ne garde pas de logs. Si le VPN garde des logs d’activités, les autorités peuvent exiger de les voir ou de les obtenir, ce qui signifie que vos informations ne seront plus privées.

Il est important de noter que même si votre fournisseur s’engage à ne garder aucun logs, il peut quand même surveiller vos activités en temps réel quand cela s’avère nécessaire, comme par exemple lors de problèmes techniques. Si la plupart des services de VPN qui ne garde pas de logs s’engagent également à ne pas surveiller vos activités en temps réel, la plupart des pays ont légalement le droit de demander à n’importe quel fournisseur de VPN de garder des logs pour un pour cause d’activité illégale en ligne, vous n’avez probablement aucune raison de vous inquiéter.

En plus de choisir un VPN qui ne garde pas de logs, il est également important de vous assurer que le fournisseur que vous choisissez utilise des IP partagées, c’est à dire utilisées par de nombreux autres utilisateurs. Cela rend la tâche beaucoup plus difficile pour quiconque voudrait vous relier à vos activités en ligne.

vpns101-diagram

Puis-je utiliser un VPN sur mon appareil mobile ?

Si les VPN sont pleinement pris en charge par iOS et Android, et vous protègeront complètement quand vous allez sur des sites de partage P2P, l’appli que vous installerez sur votre téléphone aura accès à d’autres données en plus de votre adresse IP, grâce auxquelles il pourra avoir une idée de vos activités en ligne. Cela inclut votre localisation GPS, la liste de vos contacts, vos identifiants sur l’app store, etc. Les données rassemblées sont ensuite envoyées directement à la maison mère, en contournant votre VPN.

Donc, pour pouvoir profiter pleinement des bénéfices de votre VPN sur votre appareil mobile, il est important d’accéder aux sites en passant par leur propres pages web ou interfaces, en utilisant un navigateur soucieux de votre confidentialité open-source (comme Firefox), et de ne jamais utiliser d’appli dédiée.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’utilisation d’un VPN sur votre smartphone, consultez nos listes des Meilleurs et pires VPN pour Android et Meilleurs et pires VPN pour iOS.

Avantages et inconvénients

Pour vous aider à mieux comprendre les avantages et les inconvénients d’un VPN, j’ai créé un tableau des pour et des contre relatifs à l’utilisation de cette technologie.(*spoiler alert*: selon mon humble opinion, les avantages sont supérieurs aux inconvénients, et de loin, mais la décision finale vous appartient).

POUR CONTRE
Vous pouvez augmenter les vitesses de téléchargement des protocoles de transferts peer-to-peer (comme BitTorrent), puisque certains FAI les limitent (ainsi que d’autres types de trafic) et les rendent extrêmement lents. Dans ces cas-là, un VPN peut être utilisé pour obtenir de meilleures vitesses de téléchargement. Vos activités de navigation souffriront d’un ralentissement d’au moins 10 %, selon la distance supplémentaire que vos données doivent parcourir. Si le serveur VPN que vous utilisez, et le site web auquel vous essayez d’accéder sont situés non loin l’un de l’autre, le délai sera moindre et ne se remarquera presque pas. Plus la distance entre vous et votre serveur VPN, le serveur VPN et le serveur du site auquel vous souhaitez accéder est grande, plus votre connexion sera lente. La vitesse de votre internet sera également légèrement affectée par le cryptage, puisque le cryptage et le décryptage des données nécessite de la puissance, mais ces différences sont en général peu ressenties par l’utilisateur.
Vous pouvez utiliser les hotspots WiFi en toute sécurité, puisque la connexion internet entre votre appareil et le serveur VPN est cryptée. Cela signifie que vos données personnelles sont en sécurité même si un hackeur réussit à les intercepter. Votre fournisseur de VPN a accès à vos activités en ligne. Il est difficile de voir cet aspect comme un inconvénient pur et dur puisque de toute façon, quelqu’un pourra avoir accès à vos données, et que faire confiance à un VPN est plus intelligent (Puisque votre FAI n’a pas vraiment intérêt à protéger votre confidentialité), mais c’est quand même quelque chose à savoir. Les fournisseurs de VPN les meilleurs prennent des mesures techniques afin de s’assurer d’en savoir aussi peu que possible sur vous et vos activités en ligne.
Votre fournisseur d’accès à internet n’a pas accès à vos activés en ligne, grâce au cryptage offert par le serveur VPN. Cela signifie que votre FAI n’a aucun moyen de savoir où vous surfez ou ce que vous faites, mais il,peut savoir que vous êtes connecté à un VPN. Certains sites web bloquent les VPN. Certains sites ont découvert comment détecter si un VPN est utilisé lors de l’accès, et ont donc développé des manières de bloquer les VPN pour empêcher des utilisateurs non désirés de se rendre sur leurs pages. Heureusement, ces blocages peuvent être contournés. Pour savoir comment faire, vous pouvez consulter notre guide : Comment contourner facilement les blocages de VPN.
Vous pouvez accéder au réseau de votre maison ou de votre entreprise quand vous voyagez, ce qui est la raison principale pour laquelle la technologie VPN a été créée. Les ressources locales n’ont pas besoin d’être directement exposées sur internet, ce qui améliore la sécurité. Cela vous permet d’accéder à Windows Remote Desktop par Internet, partager des fichiers locaux et jouer à des jeux en ligne comme si vous étiez sur la même LAN (local area network ou Réseau local). Vous pourriez ouvrir la porte à des contrefaçons d’IP et vous retrouver sur liste noire, puisqu’un VPN masque votre véritable IP et utilise les siennes. L’IP du VPN est publique et partagée par un nombre inconnu d’utilisateurs du même fournisseur de service, rendant la contrefaçon d’IP plus simple. De plus, les activités d’un autre utilisateur du VPN avec la même adresse IP de serveur que vous peut se retrouver sur liste noire, limitant ainsi votre propre accès au site en question. Utiliser un VPN est également susceptible de réduire la confiance que le service de destination (comme votre banque, votre messagerie, etc.) a en vous, cela peut donc entrer en considération, surtout si votre VPN a mauvaise réputation.
Vous pouvez faire croire à n’importe quel site que vous surfez depuis un endroit complètement différent, et les sites bloqués dans votre pays ou limités à des utilisateurs d’une région spécifique vous seront désormais accessibles en vous connectant à distance au bon serveur. Tous ceux qui essayent de surveiller vos activités internet parviendront à les retracer jusqu’au serveur VPN que vous utilisez, et votre IP restera masquée.

Répercussions légales

Si les sites censurés voient d’un mauvais œil (et tentent d’arrêter) les gens qui se servent de VPN pour y accéder, dans la plupart des pays, les citoyens ont droit à un peu de confidentialité, et l’utilisation de VPN est donc rarement illégale (même si le contenu auquel vous essayez d’accéder peut l’être), même dans les pays qui bloquent les VPN comme la Chine, la Syrie et l’Iran.

Cela dit, depuis Juillet 2016, utiliser un service de VPN aux Émirats Arabes Unis (EAU) est illégal et  passible d’emprisonnement et d’amendes allant de 500 000 à 2 000 000 de dirhams (136,130 – 544,521 $). Donc, si vous prévoyez un voyage aux EAU dans un futur proche, nous vous recommandons d’être très prudent et de n’entrer que sur des sites non restreints.

Au niveau de la censure mise en place par votre établissement scolaire ou entreprise, il est important de noter que s’ils réalisent que vous les contournez grâce à un VPN sur un réseau WiFi privé ou une LAN (aussi minces que soient les chances), vous pourriez être suspendu, viré ou subir des mesures disciplinaires selon les politiques en place. Il faut y penser quand on essaie de décider si un VPN vaut le coup.

Commencer

Heureusement,  il existe de nombreux fournisseurs de VPN qui se battraient pour vous avoir comme client.
Mais le revers de la médaille, c’est que l’abondance de choix peut être perturbante et intimidante.

Comme pour tout processus de décision, la première étape devrait être la recherche
Consultez notre page Les meilleurs (et les pires) VPN 2017, lisez des avis en ligne et des recommandations, et évaluez vos options avant de prendre votre décision.

welcome-on-board

Après cela, posez-vous les 10 questions suivantes :

  1. Combien suis-je prêt(e) à payer ? Les prix des services de VPN varient selon les fournisseurs, mais tournent en général autour de 5 à 10 $ par mois. Pour examiner les options gratuites, voici notre liste Meilleurs services de VPN gratuits 2017.
  2. Quelle est la politique de confidentialité du fournisseur ? Comme nous l’avons mentionné plus haut, il est important d’être sûr que votre fournisseur de VPN s’engage à maintenir votre confidentialité.
  3. À quel point les mesures de sécurité de ce fournisseur sont bonnes ? Pourra-t-il empêcher efficacement les hackeurs et les tierces parties d’accéder à vos informations ?
  4. Quelle est la distance géographique entre le serveur VPN et le serveur auquel je souhaite accéder ? Comme nous le disions plus tôt, cela affectera directement votre vitesse de navigation. D’autres variables peuvent toucher votre vitesse de navigation, comme la vitesse du serveur, la bande passante disponible et le nombre de gens qui utilisent le même serveur simultanément.
  5. Combien de serveurs possède ce fournisseur et où se situent-ils ? Si vous avez besoin d’accéder à plusieurs sites dont les serveurs se trouvent dans des pays différents, un plus grand nombre de serveurs et de pays augmentera vos chances de trouver un serveur disponible pour l’emplacement géographique de votre choix.
  6. Combien d’appareils puis-je connecter en simultané ? Des VPN existent pour quasiment tous types d’appareils comme les ordinateurs, les ordinateurs portables, les smart phones et les tablettes. Si certains services de VPN limiteront vos connexions à une à la fois, d’autres vous permettent de connecter simultanément plusieurs appareils différentes à leur serveur.
  7. Est-ce que le service client est de qualité ? En lisant les avis et notes des consommateurs pour chaque fournisseur de VPN, vous pourrez choisir un fournisseur qui répond à vos questions et inquiétudes, rapidement et avec professionnalisme.
  8. Est-ce que ce fournisseur propose un essai gratuit ? La meilleure façon de savoir si un service est fait pour vous, c’est encore de l’essayer. Consultez Le journal des remboursements pour savoir quels fournisseurs se montrent dignes de confiance sur leurs garanties de remboursement.
  9. Est-ce que le fournisseur prend en charge plusieurs plateformes ? Pour utiliser ce service sur n’importe quel appareil, cherchez si leurs sites proposent des applis dédiées et des guides de configuration pour plusieurs plateformes et systèmes d’exploitation.
  10. Y a-t’il des fonctionnalités en plus, ou des avantages ? Les clients VPN peuvent ajouter différentes fonctionnalités et avantages, comme  les kill switches, protection contre les fuites DNS, serveurs discrets, stockage sur cloud, etc.

Tor – l’anonymat ultime

tor-logo
Souvenez-vous, nous vous avons parlé de confidentialité vs anonymat ? Oui, votre fournisseur de service de VPN peut savoir qui vous êtes et d’où vous surfez. Sauf si vous connectez votre VPN sur le navigateur Tor. De cette façon, même votre fournisseur VPN ne pourra pas voir votre vraie IP. Si vous vous inquiétez de votre confidentialité, (et vous avez bien raison) et souhaitez rester vraiment anonyme, inscrivez-vous sur Tor et choisissez une méthode de paiement anonyme pour y parvenir.

L’inconvénient principal, c’est que votre vitesse de connexion sera ralentie par le VPN et par Tor de manière considérable.

C'est utile? Partagez-le!
Partager sur Facebook
0
Twitter ceci
0
Partager si vous pensez que Google ne connait pas assez sur vous
0