Les meilleurs (et pires) bloqueurs de publicité – 2020

Il n’y a rien de plus agaçant (ou presque) que de cliquer sur une vidéo YouTube et de devoir se farcir une annonce encore plus longue que la vidéo en question. Trop c’est trop.

Mais perdre votre temps précieux n’est que l’un des nombreux problèmes associés aux adware lors de la navigation.

Les meilleurs bloqueurs de publicité

  1. AdBlock
  2. CyberSec by NordVPN
  3. CleanWeb by Surfshark
  4. R.O.B.E.R.T. by Windscribe
  5. CyberGhost
  6. AdLock

Les pires bloqueurs de publicité

  1. Adblock Plus
  2. Smart Popup Blocker

Qu’est qu’un adware ?

Un adware, ou publiciel, est un logiciel conçu pour afficher des annonces dans le but de générer des revenus pour son développeur. À chaque fois que vous visitez un site Web avec une bannière publicitaire ou que vous êtes forcé de regarder une vidéo pour utiliser une appli téléphonique gratuite, ce sont des adware.

Toutes ces publicités agaçantes que vous avez dû supporter pour passer au niveau suivant dans Candy Crush ? Merci les adware !

Les annonceurs veulent gagner le plus d’argent possible, et le recueil de vos données leur sont d’une grande utilité. Et ils ont tout intérêt à envahir le plus possible votre confidentialité pour pouvoir vous cibler avec des annonces spécifiques.

En effet, les adware ne restent pas toujours là où ils sont censés être. Ils peuvent vous suivre de site en site, en recueillant des données sur vos habitudes de navigation, vos centres d’intérêt et votre emplacement.

Ils peuvent également être utilisés pour propager des malware. Ces derniers risquent d’infecter votre navigateur ou votre appareil lorsque vous cliquez sur une publicité, mais le plus effrayant est que certains types d’adware peuvent vous infecter même sans cliquer.

Aperçu des bloqueurs de publicité

Les bloqueurs de publicité peuvent protéger votre confidentialité et empêcher les malware d’infecter votre navigateur ou appareil. Vous bénéficierez peut-être également de temps de chargement plus courts, d’une autonomie de batterie de plus longue durée et d’une expérience de navigation plus fluide après l’installation d’un bloqueur de publicité.

Compte tenu de la variété de types d’adware avancés, il est important de choisir un bloqueur de publicité qui vous protège sur tous les fronts. Il existe différents types de bloqueurs de publicité. En voici certains :

  1. VPN avec bloqueurs de publicités dédiés : certains services VPN intègrent des applis qui vous protègent des adware. Étant donné que les VPN peuvent vous protéger de plusieurs types de suivi, les adware auront du mal à recueillir des données vous concernant. Autre avantage d’un VPN : De nombreux services incluent la protection de plusieurs appareils avec un seul abonnement.
  2. Navigateurs : De nombreux navigateurs Web intègrent un logiciel de blocage des publicités, ce qui vous permet d’éviter les adware sans effort. Certains sont relativement efficaces, mais leurs fonctionnalités sont généralement limitées par rapport à un bloqueur tiers.
  3. Extensions : Vous pouvez protéger votre navigateur des adware en optant pour l’une des nombreuses extensions de navigateur tierces. Il existe des applis gratuites et payantes qui fonctionnent avec la plupart des navigateurs Web. Les possibilités de personnalisation sont généralement plus vastes qu’avec les bloqueurs de publicité intégrés au navigateur.
  4. Appareil ou routeur : Un routeur dédié au blocage des publicités ou virtuel peut être configuré avec un filtre DNS qui bloque automatiquement les requêtes des serveurs connus pour fournir des services d’adware ou de suivi.

Vous pouvez également combiner plusieurs types de bloqueurs de publicité afin de bénéficier d’une protection optimale.

Les meilleurs bloqueurs de publicité :

1. AdBlock

Adblock est l’une des extensions de navigateur les plus populaires pour le blocage des publicités, et il est facile de comprendre pourquoi. Fidèle à son nom, AdBlock bloque non seulement les pop-ups agaçants, mais également les autres publicités en ligne.

AdBlock est également d’éviter les annonces sur YouTube et de nombreux services de streaming, ce qui pose problème à de nombreux autres bloqueurs de publicité.

Mais ce que nous apprécions particulièrement chez AdBlock, ce sont les possibilités de personnalisation. Les options incluent des filtres prédéfinis, le blocage d’annonces individuelles, l’autorisation d’affichage d’autres annonces et l’ajout sur liste blanche. Adblock inclut une fonctionnalité facultative « Annonces acceptables » par défaut, qui autorise l’affichage de certaines annonces sûres et non intrusives. Vous pouvez la désactiver dans les paramètres si vous souhaitez bloquer toutes les annonces.

Le service est disponible en tant qu’extension pour la plupart des navigateurs et est facile à installer. Le vaste éventail de fonctionnalités de cette appli gratuite la place en tête de liste.

Remarque : AdBlock est un service différent d’AdBlock Plus, qui figure plus bas sur notre liste.

Recommandé ? Oui

2. CyberSec by NordVPN

L’une des nombreuses raisons pour lesquelles nous recommandons NordVPN est sa suite de sécurité CyberSec.

Cette fonctionnalité facultative de NordVPN bloque les adware et vous protège en bloquant les demandes DNS provenant d’une longue liste de serveurs impliqués dans les malware, les spyware, les adware et le suivi. Cela signifie que vous ne pouvez pas interagir avec un site dangereux, à moins de modifier manuellement vos paramètres pour en permettre l’accès.

Cette fonctionnalité est unique pour plusieurs raisons, notamment le fait qu’elle peut vous protéger même si vous êtes déjà infecté par un malware. NordVPN bloque les communications des serveurs à risque, ce qui empêche les malware de donner suite à leurs activités dangereuses.

Certes, NordVPN n’est pas gratuit, mais il offre l’une des meilleures protections du marché à un prix intéressant.

Recommandé ? Oui

3. CleanWeb by Surfshark

Le VPN Surfshark intègre une excellente fonctionnalité appelée CleanWeb. La fonctionnalité CleanWeb doit être activée manuellement dans les paramètres de Surfshark, mais une fois activée, elle vous offrira une protection renforcée contre les publicités, les malware et les «trackers».

Elle stoppe les communications indésirables des sites en bloquant les requêtes DNS provenant de serveurs dangereux.

Surfshark n’est pas un service gratuit, mais il est vraiment bon marché compte tenu de la qualité du bloqueur de publicité.

Recommandé ? Oui

4. R.O.B.E.R.T. by Windscribe

Le service VPN de Windscribe inclut une excellente fonctionnalité du nom de R.O.B.E.R.T. qui protège vos appareils des annonces, malware, tentatives de phishing et «trackers». Il bloque toutes les demandes DNS en se basant sur une liste de domaines connus.

Cette fonctionnalité propose quatre configurations pour différents niveaux de protection. Les forfaits gratuits comme payants de Windscribe comprennent tous la protection R.O.B.E.R.T. complète sur plusieurs appareils simultanés. Pour un service gratuit, Windscribe offre une excellente protection.

Seul petit bémol : la version gratuite est limitée à 10 Go de données par mois, ce qui ira très vite si vous êtes accro au streaming ou au torrenting.

Recommandé ? Oui

5. CyberGhost

CyberGhost est un excellent service VPN doté d’une fonctionnalité de blocage des publicités. Au lieu de bloquer toutes les requêtes DNS provenant de sites Web spécifiques, ce bloqueur de publicité supprime une partie du code de la requête du serveur qui tente de générer des publicités.

Le bloqueur de publicité de CyberGhost n’empêchera pas l’affichage de toutes les annonces, mais il est très efficace pour bloquer les malware et vous protéger du suivi. Il est également capable de vous protéger sans ralentir votre vitesse de navigation, un point fort non négligeable.

Cette option n’est pas gratuite, mais le prix est abordable compte tenu de sa qualité.

Recommandé ? Oui

6. AdLock

AdLock s’apparente plus à un logiciel de blocage des publicités pour votre appareil qu’à une extension de navigateur.

Le gros avantage d’AdLock par rapport à de nombreux autres services, c’est qu’au lieu de se contenter de bloquer les annonces sur votre navigateur Web, il bloque également les annonces sur toutes les applis qui se connectent à Internet.

Cela signifie que vous serez toujours couvert par la protection AdLock lorsque vous utilisez BitTorrent ou Skype, par exemple.

Malheureusement, AdLock n’est pas gratuit et vous devrez payer pour chaque appareil que vous souhaitez protéger. En outre, à l’heure actuelle, il est uniquement disponible pour Windows et Android. Si vous envisagez de l’acheter, profitez de l’essai gratuit de 14 jours pour le tester.

Recommandé ? Oui

Les pires bloqueurs de publicité – Lesquels éviter ?

7. Adblock Plus

À ne pas confondre avec AdBlock, Adblock Plus est l’un des plus anciens bloqueurs de publicité du marché. Adblock et Adblock Plus bloquent les annonces de la même manière, mais le système de filtrage et les options de personnalisation d’Adblock sont globalement plus avancées.

Avec Adblock Plus, vous pouvez choisir d’activer certains pop-ups pour des sites Web spécifiques, créer une liste blanche et définir votre propre filtre.

Toutefois, Adblock Plus a été critiqué pour avoir reçu de l’argent d’annonceurs en ligne afin d’ajouter certaines publicités sur liste blanche. Ce type de conflit d’intérêts n’est pas vraiment souhaitable pour un bloqueur de publicité.

Recommandé ? Pas vraiment. Il existe de meilleures options.

8. Smart Popup Blocker

Nous n’avons pas été impressionnés par les performances de ce bloqueur de publicité lors de nos tests. Il a non seulement laissé passer de nombreuses annonces non intrusives qu’il est censé bloquer, mais également de nombreux pop-ups.

Malgré certaines fonctionnalités utiles, telles qu’une liste blanche et la gestion des cookies pour supprimer les cookies indésirables, il se centre également sur certaines fonctionnalités dont vous n’aurez probablement jamais besoin, par exemple un bloqueur de pop-ups pour Windows Messenger.

Compte tenu de ses fonctionnalités obsolètes et de son blocage peu efficace, nous ne pouvons pas décemment recommander ce bloqueur.

Recommandé ? Non

Arnaques des bloqueurs de publicité – Lesquels éviter

Méfiez-vous des arnaques des bloqueurs de publicité avant de télécharger. Ces faux bloqueurs de publicité recueilleront secrètement des données sur vos habitudes de navigation et peuvent même modifier le comportement de votre navigateur.

Ils tenteront parfois de vous piéger en utilisant un nom identique ou similaire à un bloqueur de publicité digne de confiance. Par conséquent, assurez-vous d’avoir le bon lien avant de télécharger.

Voici certains noms utilisés par de fausses extensions dans le passé :

  • Adblock Plus
  • Adblock Pro
  • HD for YouTube
  • uBlock Plus
  • AdRemover for Google Chrome
  • Suberblock Adblocker
  • Webutation
  • HD for YouTube

Résumé

Les bloqueurs de publicité peuvent être très utiles pour améliorer votre expérience de navigation, mais ils peuvent surtout vous protéger des adware dangereux et du suivi.

Il existe de nombreux bloqueurs de publicités sur le marché, et ils offrent tous des niveaux de protection différents. Nous vous recommandons d’associer plusieurs bloqueurs de publicité de cette liste pour bénéficier d’une protection optimale de votre confidentialité et contre les adware sur tous vos appareils. Vous pouvez par exemple associer un bloqueur de publicité basé sur un navigateur et un bloqueur de publicité VPN.

Articles susceptibles de vous intéresser :

C'est utile? Partagez-le!
Nord vous offre 70% de réduction sur leur VPN