Comment tester la sécurité de votre VPN

Si les VPN sont fantastiques pour protéger votre confidentialité quand vous naviguez, ils ne sont pas infaillibles. Voici quelques outils à utiliser pour vous assurer que votre VPN est ultra sécurisé.

Le but principal de l’utilisation d’un VPN, c’est la sécurité des données. Mais comment être sûr que votre VPN vous protège vraiment ? Il y a plusieurs étapes lors du paramétrage d’un VPN qui laissent la possibilité de se tromper, ce qui peut entraîner des fuites de données et exposer votre adresse IP même si vous êtes connecté au VPN.

Dans cet article, nous allons vous présenter divers outils qui peuvent être utilisés pour vérifier vos connexions VPN face à différents types de fuites. Tous les différents outils vous permettront de savoir si votre VPN vous protège vraiment.

  1. Test de fuites DNS

Le DNS ou Domain Name System est utilisé pour donner un accès rapide aux sites web en traduisant les noms de domaines en adresses IP correspondantes. Par exemple, l’adresse IP assignée à vpnmentor.com est 104.25.7.109.

La plupart du temps, la traduction de noms de domaines en adresses IP est effectuée par votre fournisseur d’accès à internet (FAI). Toutefois, quand vous utilisez un VPN, votre véritable adresse IP est masquée, empêchant les autres de connaître votre emplacement.

Parfois, les demandes de traduction s’échappent du tunnel VPN. À cause de ça, l’adresse IP et l’emplacement de votre FAI sont exposés au monde extérieur. Pour lancer un test de fuites DNS, il vous suffit de vous connecter à un VPN dont le serveur est situé en dehors de votre pays. Ensuite, vous pouvez utiliser des outils comme dnsleaktest.com. Si l’adresse IP, l’emplacement et d’autres détails correspondent à ceux de votre FAI, votre DNS fuit.

Il faut noter que les fuites DNS n’exposent pas votre adresse IP. Elles exposent l’adresse IP et l’emplacement de votre Fournisseur d’accès à internet, qui peuvent être utilisés pour retrouver votre adresse IP.

Pour empêcher les fuites DNS, utilisez un VPN qui a son propre système DNS crypté.

  1. Test de fuite d’adresse IP

La plupart des VPN affirment protéger votre adresse IP, toutefois, la réalité est un peu différente. Selon une étude des applis VPN Android, 84 % des VPN laissent fuiter la véritable adresse IP de l’utilisateur.

Pour tester votre service de VPN pour les fuites d’adresse IP, utilisez simplement notre Outil de test de fuite d’IP.

Vous devez noter qu’il est nécessaire de tester un service VPN pour voir si les IP fuitent quand la connexion VPN est active et quand elle est en phase de reconnexion. La plupart des VPN laisse échapper votre adresse IP en se reconnectant après une connexion perdue.

Au cas où la connexion VPN lâche, le VPN devrait proposer un kill switch qui bloque l’intégralité du trafic internet.

Les étapes de test de fuites d’adresses IP en phase de reconnexion sont les suivantes :

  1. Déconnectez internet tout en laissant tourner votre VPN.
  2. Une fois que la connexion lâche, reconnectez et lancez une séquence de test d’IP rapide. Vous pourrez y parvenir en ouvrant de multiples onglets sur la page de test et en les rafraichissant un par un aussi vite que possible.
  3. Une fois que le VPN se reconnecte, arrêtez de rafraîchir et vérifiez les résultats du test.
  4. Si votre véritable adresse IP apparaît dans quelques onglets, vous avez une fuite de reconnexion.

Pour prévenir les fuites d’adresse IP, vous devez vous assurez que vous utilisez un VPN fiable. Vous pouvez désactiver manuellement la connectivité IPv6 sur votre appareil si vous avez des fuites IPv6. Et si votre VPN prend en charge IPv6, vous obtenez automatiquement une protection contre IPv4 aussi.

  1. Test de fuites WebRTC

WebRTC est une définition API qu’on voit beaucoup dans les navigateurs web comme Firefox, Chrome et Opera et qui permet le partage de fichier en P2P ainsi que des chats vocaux ou vidéo dans le navigateur, sans devoir installer de module ou d’extension externes. Il existe cependant des modules qui permettent d’ajouter WebRTC sur Internet Explorer et d’autres navigateurs.

Quand votre adresse IP fuit à cause des API WebRTC, une fuite WebRTC a lieu. Vous pouvez tester votre VPN pour des fuites WebRTC en allant sur le site Perfect Privacy WebRTC Test.

Vous pouvez désactiver WebRTC dans le navigateur que vous utilisez pour empêcher les fuites.

Test de vitesse du VPN

En plus de la sécurité et de la confidentialité, la vitesse est l’un des aspects les plus importants de n’importe quel service de VPN. Il y a beaucoup de facteurs qui influent sur la vitesse d’un VPN. Voici une liste.

  1. Limitations de votre fournisseur d’accès à internet

Peu importe la vitesse de votre VPN, elle ne dépassera jamais celle de votre fournisseur d’accès à internet. C’est votre FAI qui contrôle la vitesse d’ensemble de votre internet.

  1. Niveau de cryptage

Quand le niveau de cryptage augmente, la vitesse du VPN commence à baisser. Le protocole L2PT est plus sécurisé que le PPTP mais il est bien moins rapide. Si la plupart de vos activités internet ne nécessitent pas un haut niveau de cryptage, choisissez un niveau bas.

  1. Distance physique entre l’utilisateur et le serveur VPN

C’est ce qui affecte le plus la vitesse d’un VPN. Si vous êtes en Inde et que vous utilisez un serveur VPN situé aux États-Unis, votre vitesse sera plus basse. Choisir un service de VPN dont les serveurs sont proches de chez vous résout le problème.

  1. Le nombre d’utilisateurs actifs sur le serveur du VPN

De nombreux fournisseurs de services de VPN populaires ont des serveurs surchargés d’utilisateurs, ce qui a pour résultat des vitesses plus basses. Avant d’acheter un VPN, assurez-vous qu’il fournisse une page avec les statuts des serveurs et des informations sur la bande passante en temps réel.

  1. Réglages du pare-feu

Les réglages de votre pare-feu ne doivent pas interférer avec le trafic VPN, parce que cela peut grandement influer sur votre vitesse.

  1. La puissance de traitement de votre appareil

Quand un VPN est actif sur votre ordi ou sur votre mobile, votre appareil fonctionne en permanence en arrière-plan pour crypter et décrypter les enveloppes d’information. Tout cela utilise beaucoup de puissance. Plus internet est rapide, plus la puissance nécessaire est grande.

Donc, même si votre VPN est rapide et que vous avez une excellente connexion internet, votre CPU peut ralentir votre vitesse.

Pour tester la rapidité de votre VPN, visitez le site Speedof.me

Que faire en cas de fuite ?

Si votre VPN cause des fuites, vous pouvez contacter l’assistance pour essayer de résoudre le problème. Sinon, passez à un service de VPN de haute qualité qui empêche les fuites de données. Les services de VPN médiocres ciblent les utilisateurs débutant avec des techniques de marketing déloyales.

Voici une liste de VPN que nous recommandons.

C'est utile? Partagez-le!
Nord vous offre 70% de réduction sur leur VPN