Information :
Avis professionnels

vpnMentor contient des avis écrits par les rédacteurs de notre communauté, basés sur l'analyse indépendante et professionnelles des produits/services.

• Propriété

vpnMentor appartient à Kape Technologies PLC, qui possède les produits suivants : CyberGhost, ZenMate, Private Internet Access et Intego, qui peuvent être évalués sur ce site Web.

• Commissions d'affiliation

Même si vpnMentor peut recevoir des commissions lorsqu'un achat est effectué via nos liens, cela n'a aucune influence sur le contenu des avis ou les produits/services évalués. Nous fournissons des liens directs pour acheter des produits dans le cadre de programmes d'affiliation.

• Directives d’évaluation

Les avis publiés sur vpnMentor sont rédigés par des experts qui évaluent les produits selon nos normes d'évaluation strictes. Ces normes garantissent que chaque avis est basé sur une évaluation indépendante, professionnelle et honnête de l'évaluateur, et tient compte des caractéristiques techniques et qualités du produit ainsi que de sa valeur commerciale pour les utilisateurs, ce qui peut également affecter le classement du produit sur le site Web.

Les 7 meilleurs VPN pour Linux VRAIMENT SÉCURISÉS en 2021

La plupart des VPN offrent des applis faciles à utiliser pour macOS et Windows, mais Linux est souvent ignoré. Certains VPN prétendent prendre totalement en charge Linux mais proposent des services limités et pas d’applis natives.

S’il est vrai que Linux vous protège mieux contre les virus et le malware, vous avez quand même besoin d’un VPN pour protéger votre confidentialité. Et vous ne devriez pas être obligé de vous contenter de moins de fonctionnalités et d’une configuration manuelle complexe.

C’est pour ça que j’ai testé plus de 35 VPN pour trouver les plus adaptés à Linux : ceux qui proposent des GUI ou des CLI pour Linux pour une protection rapide et simple, qui vous offre toutes les fonctionnalités que vous attendez.

De tous les VPN que j’ai testés, c’est ExpressVPN que j’ai préféré. Il a une interface ligne de commandes simple, des vitesses hallucinantes, et les fonctionnalités de confidentialité dont vous avez besoin pour protéger votre ordinateur sous Linux. Il offre aussi une garantie de remboursement de 30jours, pour que vous puissiez le tester vous-même sans risque. S’il ne vous convient pas, demandez votre remboursement.

Essayez ExpressVPN sans risque aujourd’hui !

Pas le temps ? Voici les meilleurs VPN pour Linux en 2021

  1. ExpressVPN : le VPN numéro 1 pour Linux offre une appli native facile à utiliser avec des fonctionnalités de sécurité et de confidentialité inégalables. Il offre une garantie de remboursement de 30 jours pour que vous puissiez l’essayer en toute confiance.
  2. CyberGhost : un immense réseau de serveurs, une appli CLI facile à utiliser, et compatible avec WireGuard, mais il lui manque des fonctionnalités de sécurité importantes.
  3. Private Internet Access : un des seuls VPN proposant une GUI pour Linux, mais ce n’est pas le meilleur pour débloquer les plateformes de streaming.
  4. VyprVPN : parfait pour le streaming, mais pas de politique zéro log stricte pour Linux.
  5. HMA : vous permet de localiser facilement le serveur le plus rapide, mais la vitesse de serveurs baisse de manière significative sur les longues distances.

Les meilleurs VPN pour Linux en France (mis à jour en 2021)

1. ExpressVPN : d’excellentes fonctionnalités de confidentialité pour sécuriser Linux

  • Une sécurité excellente pour Linux, avec cryptage AES 256-bit, protection contre les fuites et kill switch
  • Serveurs sur RAM et politique zéro log pour protéger votre confidentialité et garantir votre anonymat
  • 3 000 serveurs dans le monde entier avec des vitesses élevées pour le streaming, les torrents, la navigation et le gaming
  • 5 connexions d’appareils simultanées
  • 30 jours de garantie de remboursement
  • Fonctionne avec : Netflix, Disney+, HBO Max, Hulu, BBC iPlayer, Vudu, TF1 et plus
  • Compatible avec : Ubuntu, CentOS, Debian, Fedora, Raspbian, Arch, Kali, Ubuntu Studio, Linux Mint, et plus

La dernière offre ExpressVPN octobre 2021 : obtenez 3 mois totalement gratuits sur votre abonnement annuel en profitant de cette offre ! Nous ne savons pas exactement quand cette offre prendra fin, alors mieux vaut consulter la page d'offres pour voir si elle est encore disponible.

Les mesures de sécurité de pointe d’ExpressVPN sont toutes disponibles dans son appli CLI pour Linux, vous n’aurez donc pas à vous passer de fonctionnalités importantes juste parce que vous utilisez Linux. Vous aurez droit à un cryptage de qualité militaire qui vous garantit que personne (même les hackers) ne peut accéder à vos données et un kill switch automatique qui vous protège si le VPN se déconnecte accidentellement. ExpressVPN offre aussi une protection contre les fuites pour empêcher les infos sensibles d’être divulguées. Ensemble, ces fonctionnalités garantissent votre anonymat.

La technologie TrustedServer aide ExpressVPN à appliquer sa politique zéro log. Ses serveurs stockent les données uniquement sur RAM et pas sur des disques durs. Dès qu’un serveur redémarre, toutes les infos sont intégralement supprimées. Ça veut dire que le VPN ne peut ni enregistrer ni stocker des informations à votre sujet, et donc encore moins les transmettre à des tiers, même si la loi l’y oblige. Votre confidentialité et votre anonymat sont donc garantis. (Cette affirmation a été prouvée par un audit indépendant mené par PricewaterhouseCoopers, vous pouvez donc avoir confiance !)

Autre avantage d’ExpressVPN, il est basé dans les Îles Vierges britanniques, un pays respectueux de la confidentialité. Il ne fait pas partie de l’alliance des 14 yeux, on ne peut donc pas le forcer à partager quoi que ce soit avec des pays membres de cet accord de partage d’informations.

J’étais impressionnée de constater que l’appli Linux est compatible avec la plupart des distributions de Linux et qu’ExpressVPN propose des guides avec images et des tutos vidéo sur l’installation de l’appli sur chacune d’entre elles. L’appli est simple et intuitive, et je l’ai trouvée vraiment facile à utiliser : vous pouvez taper « man expressvpn » pour obtenir un manuel détaillé de toutes les fonctionnalités et commandes de l’appli si vous avez besoin d’aide. Si vous êtes plutôt quelqu’un de visuel, vous pouvez accéder et contrôler ExpressVPN avec une GUI quand vous utilisez ses extensions Chrome et Firefox.

Il y a aussi des guides terminal et NetworkManager pour paramétrer manuellement OpenVPN sur Linux. ExpressVPN ne prend pas en charge WireGuard, un protocole sécurisé qui offre de meilleures vitesses. Mais il a un protocole exclusif appelé Lightway, et mes tests montrent qu’il est tout aussi rapide et sécurisé.

En parlant de vitesse, j’ai testé une douzaine de serveurs ExpressVPN et j’ai été surprise par leur rapidité. Un serveur de Los Angeles m’a offert une vitesse de téléchargement de 89,92 Mbps, à peine moins que ma vitesse de base. Même sur les serveurs plus éloignés comme celui de Tokyo au Japon, j’ai eu des vitesses supérieures à 53 Mbps. Il suffit de 5 Mbps pour le streaming en HD, c’était donc largement assez rapide pour une session série sans lag. L’appli Linux n’est compatible qu’avec OpenVPN et Lightway, mais elle est assez rapide pour le streaming, les torrents et même le gaming.

Je n’ai quasiment pas perdu de vitesse en me connectant au serveur de Los Angeles

ExpressVPN est également excellent pour le déblocage des plateformes de streaming. J’ai pu accéder à Disney+, HBO Max, Hulu, et Amazon Prime Video du premier coup. En plus de ça, j’ai pu accéder aux catalogues Netflix de 9 pays différents sans jamais voir un seul message d’erreur.

ExpressVPN a débloqué plusieurs catalogues Netflix du premier coup

Le seul inconvénient d’ExpressVPN, c’est qu’il coûte plutôt cher. Heureusement, j’ai découvert que vous pouvez utiliser la dernière offre d’ExpressVPN pour obtenir un abonnement à seulement $6,67/mois.

Vous pouvez aussi tester ExpressVPN vous-même sans risque grâce à sa garantie de remboursement de 30 jours. S’il ne vous convient pas, vous pouvez vous faire rembourser. Pour vérifier que cette garantie fonctionne vraiment, je me suis abonnée à ExpressVPN et j’ai demandé un remboursement au bout de 28 jours. L’agent du chat (disponible 24/24 et 7/7) m’a demandé pour quoi je partais, mais c’est tout : elle a validé ma demande en moins de 5 minutes. J’ai été surprise par la simplicité du processus. 3 jours plus tard, l’argent était de retour sur mon compte.

Obtenz ExpressVPN pour Linux !

2. CyberGhost : un immense réseau de serveurs pour un accès garanti

  • 7 170 serveurs dans 90 pays pour un accès rapide de n’importe où. Cela inclut 687 serveurs en France
  • Serveurs optimisés pour le streaming et le P2P pour regarder vos contenus ou télécharger facilement des torrents sur Linux
  • Appli CLI facile à utiliser, parfaite si vous débutez dans les VPN
  • 7 connexions d’appareils simultanées
  • 45 jours de garantie de remboursement
  • Fonctionne avec : Netflix, BBC iPlayer, HBO Max, Hulu, Disney+, M6 et plus
  • Compatible avec : Ubuntu, Fedora, Linux Mint, CentOS 7, PoP!_OS, Kali

Offre octobre 2021: CyberGhost propose actuellement 83% de réduction sur son abonnement le plus populaire ! Profitez de cette offre dès maintenant et économisez encore plus sur votre abonnement CyberGhost.

CyberGhost a 7 170 serveurs, plus que tous les autres VPN compatibles avec Linux. C’est une excellente chose, parce que ça vous permet d’avoir la garantie de trouver des serveurs dans le monde entier, que vous en ayez besoin pour débloquer des contenus en streaming ou simplement garder une connexion rapide. Et comme CyberGhost a énormément de serveurs, de bonnes vitesses sont garanties. Plus de serveurs signifie moins de congestions et donc de ralentissements.

Les serveurs m’ont permis d’obtenir d’excellentes vitesses. J’ai testé les vitesses de CyberGhost en utilisant OpenVPN et WireGuard. Les deux protocoles s’en sont bien sortis, mais WireGuard m’a offert de meilleures vitesses,  réussissant même à améliorer ma connexion de base. Je suis passée de 82 Mbps à 86 Mbps ! OpenVPN n’était pas aussi rapide, mais m’a quand même offert des vitesses largement suffisantes pour le streaming, la navigation et le téléchargement de torrents.

Si vous comptez télécharger des torrents, utilisez les serveurs optimisés (accessibles avec la CLI) qui sont conçus pour offrir de bonnes vitesses pendant les gros transferts de données. Le site web de CyberGhost offre un guide détaillé pour paramétrer le trafic P2P via le terminal pour vous connecter facilement à l’un de ses serveurs optimisés pour les torrents. Mes fichiers se sont téléchargés plus vite avec les serveurs optimisés qu’avec les serveurs choisis aléatoirement.

Utiliser CyberGhost pour débloquer des services de streaming pour regarder films et séries sur votre appareil Linux est tout aussi simple. En tapant “cyberghostvpn –streaming –country-code”, vous verrez une liste de serveurs optimisés pour le streaming étiquetés par pays et avec le service de streaming qu’ils débloquent. J’ai pu débloquer Netflix, BBC iPlayer, HBO Max, Hulu, et d’autres. Le seul site de streaming avec lequel j’ai eu des difficultés, c’est Amazon Prime Video, mais j’ai fini par y accéder en changeant de serveurs une fois ou deux.

Les serveurs sont régulièrement mis à jour pour ne pas être dépassés par les blocages géographiques

En ce qui concerne l’interface de CyberGhost, l’appli CLI Linux est simple à utiliser, idéale si vous n’avez jamais utilisé de VPN sur Linux. J’ai pu installer et lancer le client en quelques minutes, et le site web offre des guides de paramétrage détaillés que j’ai trouvés faciles à suivre. Il suffit de taper “–connect” pour se lancer (d’autres arguments vous permettent de choisir le pays, la ville, ou un serveur spécifique).

Vous pouvez utiliser OpenVPN, WireGuard, PPTP, IPSec, et L2TP avec CyberGhost sur Linux. Il y a des guides détaillés pour installer OpenVPN avec le terminal ou NetworkManager, tandis que pour utiliser WireGuard, il suffit d’ajouter “–wireguard” à la ligne de commande.

Au niveau sécurité, CyberGhost offre les mêmes fonctionnalités sur Linux que sur les autres systèmes d’exploitation. Son bloqueur de pubs, de trackers et de sites malveillants intégré vous protège contre les menaces en ligne, tandis que son cryptage de qualité militaire sécurise votre appareil Linux contre les fouineurs et les hackers. De plus, il est basé en Roumanie (qui ne fait pas partie de l’alliance des 14 yeux), où il possède ses propres serveurs NoSpy. Seule l’équipe de CyberGhost peut accéder, gérer et contrôler ses serveurs, ce qui les rend encore plus sûrs.

Si tout cela vous plaît, profitez des dernières réductions de CyberGhost pour économiser sur votre abonnement. Avec cette promotion, vous obtiendrez votre abonnement CyberGhost à seulement $2,25/mois.

Vous pouvez aussi tester CyberGhost sans risque grâce à sa garantie de remboursement de 45 jours. Pour tester la garantie, j’ai demandé mon remboursement après environ un mois. Le membre de l’équipe d’assistance à qui j’ai parlé sur le chat était très sympa mais m’a posé plusieurs questions. Mais en environ 10 minutes, ma requête était approuvée, et j’ai récupéré mon argent en 5 jours.

Obtenez CyberGhost pour Linux !

3. Private Internet Access : une GUI qui permet d’utiliser facilement un VPN avec Linux

  • Une appli GUI super facile à utiliser
  • La prise en charge du P2P sur les 29 650 serveurs vous permet de télécharger des torrents peu importe où vous êtes
  • Des fonctionnalités de sécurité avancées pour protéger votre appareil Linux
  • 10 connexions d’appareils simultanées
  • 30 jours de garantie de remboursement
  • Fonctionne avec : Netflix, Amazon Prime Video, HBO Max, Disney+, BBC iPlayer, Crunchyroll, 6Play et plein d’autres
  • Compatible avec : Ubuntu, Debian, Linux Mint, Arch
  • L’interface utilisateur de l’appli est disponible en de nombreuses langues dont le français

Mise à jour octobre 2021 : PIA ne propose en général pas d’offre ni de réduction (il est déjà très abordable) mais en ce moment, vous pouvez obtenir un nouvel abonnement avec 83% de réduction !

Private Internet Access (PIA) offre une GUI (ou interface utilisateur graphique) pour Linux. Cela veut dire que vous aurez une appli avec une interface simple, où vous pourrez cliquer pour vous connecter et accéder aux paramètres sans utiliser la ligne de commande, ce qui en fait un excellent choix si vous utilisez Linux mais que vous connaissez peu les VPN ou si vous préférez simplement cliquer sur des boutons plutôt qu’utiliser les commandes.

La GUI vous permet de modifier les paramètres en cliquant sur un bouton

Vous devez quand même utiliser le terminal pour paramétrer l’appli, mais PIA offre un guide d’installation et d’utilisation très clair. Il ne m’a fallu que 5 minutes pour l’installer et me connecter à un serveur.

PIA inclut un appli pour les utilisateurs Linux sans frais supplémentaires et c’est déjà bien, mais le fait de pouvoir utiliser sa dernière promotion pour payer seulement $2,08/mois lui donne un rapport qualité prix encore meilleur.

Ne vous fiez pas à sa simplicité, parce que l’appli contient de nombreuses fonctionnalités de sécurité avancées, dont un cryptage AES 256-bit (le cryptage par défaut est à 128, il faudra donc l’activer). Il propose aussi un kill switch et une protection contre les fuites pour garantir que votre trafic ne peut ni être piraté ni surveillé par des tiers, et que les informations qui permettent de vous identifier ne sont jamais divulguées accidentellement.

Vous bénéficierez également de la protection de MACE, une fonctionnalité de confidentialité qui bloque les pubs, les trackers et le malware en comparant les sites web que vous visitez à une base de données des sites malveillants connus.

Pour moi, le problème de sécurité potentiel, c’est que PIA est basé aux États-Unis, un pays qui fait partie intégrante de l’Alliance des 14 Yeux. Mais ce n’est pas si grave puisqu’il applique une politique zéro logs stricte : votre activité en ligne et vos infos personnelles ne sont jamais enregistrée, il ne peut donc pas les transmettre. Ça a été prouvé en 2016 quand la Russie a saisi certains de ses serveurs mais n’a pas pu trouver de données utilisateurs.

PIA prend en charge WireGuard et OpenVPN pour les utilisateurs Linux. Les deux sont sécurisés, et pendant mes tests, les deux m’ont donné des vitesses similaires. J’ai eu de plus grosses différences selon les serveurs auxquels je me suis connectée

PIA est rapide sur ses serveurs locaux. J’ai obtenu une vitesse moyenne de 56 Mbps sur les serveurs à moins de 600 km. Mais les vitesses sont passée à 22 Mbps en moyenne sur les serveurs plus éloignés. Il autorise le trafic P2P sur ses 29 650 serveurs, mais la distance du serveur joue un gros rôle. Les serveurs proches m’ont permis de télécharger assez rapidement, jusqu’à 2,0 Mbps sur Utorrent. Mais passé 600 km, les vitesses descendaient parfois jusqu’à 0,2 Mbps.

En ce qui concerne le streaming, les capacités de déblocage de PIA sont impressionnantes. La seule plateforme majeure à laquelle je n’ai pas pu accéder est Hulu. J’ai pu débloquer de nombreuses plateformes instantanément pendant mes tests, dont HBO Max, Amazon Prime Video, Netflix, Disney+, et BBC iPlayer. Ils ont tous marché du premier coup : je n’ai jamais eu besoin de changer de serveur ou de navigateur !

Vous pouvez essayer PIA sans risque grâce à sa garantie de remboursement de 30 jours. J’ai testé le processus de remboursement pour voir comment il fonctionnait, et s’ils auraient pu mieux faire, j’ai pu me faire rembourser. L’agent du chat à qui j’ai parlé m’a demandé de rester, et j’ai dû lui dire deux fois que je n’étais pas intéressée. Après que ma demande soit acceptée, le remboursement a mis longtemps à arriver. J’ai fini par récupérer mon argent au bout de 10 jours ouvrables.

Essayez Private Internet Access maintenant !

4. VyprVPN : débloque Netflix et plus pour le streaming sur Linux

  • Appli CLI pour Linux, avec des guides de configuration facile à suivre
  • La technologie Chameleon masque le trafic VPN pour vous aider à contourner les blocages de VPN
  • 700 serveurs dans le monde entier (dont des serveurs en France) pour débloquer des contenus en streaming
  • 30 connexions d’appareils simultanées
  • 30 jours de garantie de remboursement
  • Fonctionne avec : Netflix, BBC iPlayer, Hulu, Amazon Prime Video, HBO Max, Disney+,[1]  France 2 et plus
  • Compatible avec : Ubuntu, Linux Mint, Debian

VyprVPN est un excellent VPN pour le streaming sur Linux. Lors de mes tests, j’ai pu débloquer plusieurs services, dont Netflix, Hulu, et HBO Max. Disney+ ne marchait pas au début, mais je suis passée sur le serveur de Seattle et sur le navigateur Chrome et ça a fini par marcher ! J’ai été impressionnée, il débloque de façon fiable quasiment toutes les plateformes de streaming populaires.

Le streaming était fluide et sans lags grâce aux vitesses fiables de VyprVPN. Mais j’ai trouvé quelques serveurs plus lents que les autres. Le serveur en Islande m’a donné des vitesses d’environ 20 Mbps. Toutefois, ma vitesse moyenne sur 9 serveurs (sans compter l’Islande) était à 51 Mbps. Ça veut dire que vous pouvez regarder des séries et des films sans interruptions.

Le paramétrage sur mon ordinateur Linux a été assez simple. L’appli CLI de VyprVPN est officiellement compatible avec Ubuntu et Linux Mint, mais j’ai pu le faire marcher avec Debian. Le site web offre des tutos bien pensés pour le paramétrage sur les systèmes d’exploitation en 32 et 64 bits et sur les machines CLI, sur OpenElec, et offre un guide de connexion manuelle pour Ubuntu 17+.

Avec seulement quelques commandes, VyprVPN est prêt à servir

Vous serez protégé par un cryptage de qualité militaire, un kill switch et une politique zéro logs stricte, mais j’ai trouvé quelque chose d’un peu inquiétant dans la politique de confidentialité de VyprVPN. En référence à certaines de ses applis dont la CLI de Linux, VyprVPN déclare :

« …si aucune information permettant de vous identifier n’est associée aux connexions VPN de ces applications, nous avons des mises à jour pour nous assurer que nos solutions analytiques ne récupèrent aucune information relative à la zone géographique de nos utilisateurs. »

Le fait qu’aucune information permettant de vous identifier est enregistrée devrait suffire à la plupart des utilisateurs, mais si la confidentialité totale est votre objectif numéro un, mieux vaut opter pour un autre service.

Son entreprise mère, Golden Frog, est basée en Suisse, pays qui ne coopère pas avec les requêtes de données de l’Alliance des 14 Yeux. VyprVPN possède tous ses serveurs, vos connexions ne sont donc jamais gérées par des tiers qui pourraient fouiner.

Les prix des abonnements sont un peu chers, mais pas si vous utilisez la dernière promotion : vous économiserez jusqu’à 73% sur votre abonnement à VyprVPN avec cette nouvelle offre.

Vous pouvez également tester VyprVPN sans risque avec sa garantie de remboursements de 30 jours. Je l’ai testée moi-même, et si j’aurais préféré que le processus de remboursement soit plus rapide, j’ai récupéré mon argent dans les 10 jours.

Obtenez VyprVPN pour Linux maintenant !

5. HMA : vous donne le serveur le plus rapide pour de meilleures connexions

  • Des outils compatibles avec Linux pour vous aider à trouver le serveur le plus rapide
  • Des applis CLI et GUI pour Linux
  • 1 080 serveurs dans 210 pays pour un accès facile
  • 5 connexions d’appareils simultanées
  • 30 jours de garantie de remboursement
  • Fonctionne avec : Netflix, Amazon Prime Video, BBC iPlayer, Hulu, TF1 et plein d’autres
  • Compatible avec : Ubuntu, Linux Mint, CentOS, Debian, Fedora

Important : HMA n’est pas disponible en Russie et en Chine. Donc, si vous y partez en voyage, envisagez d’autres VPN de cette liste.

L’outil Netselect de HMA qui vous permet de trouver le serveur le plus rapide est compatible avec Linux. Ça a bien marché pour moi, le serveur qu’il a sélectionné était de loin le plus rapide de ceux que j’ai testés. Malheureusement, j’ai trouvé que mes vitesses baissaient beaucoup sur les serveurs longue distance. Mes vitesses de téléchargement sont descendues jusqu’à moins de 25 Mbps.

HMA n’est pas très fiable pour le déblocage de services de streaming. Lors de mes tests, j’ai pu débloquer Netflix sans aucun problème. Mais j’ai eu des difficultés avec d’autres services. Amazon Prime Video a fini par fonctionner après un changement de serveur, mais je n’ai jamais réussi à débloquer Disney+. Si les tarifs d’HMA sont déjà attractifs, vous pouvez utiliser sa dernière promotion pour (payer seulement $2,99/mois), mais ce n’est pas mon premier choix pour débloquer des services de streaming.

J’étais contente de constater que HMA propose une appli CLI et une option GUI OAST OpenVPN pour Linux. Le seul problème, c’est qu’elle est assez complexe à mettre en place. Il y a un guide complet sur le site de HMA, mais j’ai trouvé qu’il était plus rapide et plus simple d’utiliser l’appli CLI. Et en cas de difficulté, vous avez accès au chat 24/24 et 7/7 pour vous aider à la résolution de problèmes.

Les utilisateurs Linux sont protégés par un cryptage AES-256 et un kill switch, mais j’étais déçue d’apprendre que HMA garde certains logs. Les données enregistrées sont de simples horodatages et des montants de données utilisées, mais je préfère les politiques zéro log strictes pour une confidentialité totale. Autre point négatif, l’entreprise est basée au Royaume-Uni, qui fait partie de l’alliance des 14 Yeux. Choisissez un VPN avec de meilleures fonctionnalités de sécurité si vous voulez préserver votre anonymat.

Si HMA enregistre le montant des données que vous utilisez, c’est par rapport à sa politique de remboursement. Vous pouvez essayer HMA sans risque pendant 30 jours avec sa garantie de remboursement , mais seulement si vous vous êtes connecté moins de 100 fois et que vous utilisez moins de 10 GB. Ça représente environ 5 films, mais ces restrictions par rapport à la garantie sont quand même pénibles. Si vous avez besoin d’un VPN pour vous protéger quand vous surfez sur le net, HMA est un très bon choix et vous pouvez faire confiance à sa garantie si vous respectez les conditions. Je l’ai testée moi-même, et j’ai récupéré mon argent en environ une semaine.

Obtenez HMA pour Linux maintenant !

6. ProtonVPN : fonctionnalité CLI pour un paramétrage et une utilisation rapides

  • Des outils compatibles avec Linux pour vous aider à trouver le serveur le plus rapide
  • Une appli CLI pour faciliter les commandes
  • 1 320 serveurs dans 50 pays pour le streaming, les torrents et plus.
  • 10 connexions d’appareils simultanées
  • 30 jours de garantie de remboursement
  • Fonctionne avec :  M6 et plein d’autres
  • Compatible avec : Ubuntu, Debian, Fedora, Mint, Manjaro, openSUSE, CentOS, RHEL

ProtonVPN a une liste très complète de commandes pour CLI. Voir la liste intégrale des serveurs ou passer au serveur Secure Core le plus rapide est très simple. Vous pouvez même vous connecter au serveur le plus rapide d’un pays donné avec une commande spécifique. Et dans l’ensemble, l’installer sur Ubuntu a été assez simple.

S’il n’a pas une immense liste de serveurs, j’ai réussi à débloquer plusieurs sites de streaming, dont Amazon Prime Video, HBO Max, et Netflix. Mais je n’ai pas réussi à me connecter à Hulu ni à Disney+.

J’ai testé plusieurs serveurs, et leurs vitesses permettaient le streaming et les torrents : je n’ai eu aucun problème pour regarder et télécharger des films et des séries. Quand je me suis connectée au serveur CA#76, j’ai obtenu une vitesse de téléchargement de 50 Mbps. J’ai fait des tests sur 10 serveurs différents, et je n’ai jamais obtenu de vitesse inférieure à 33 Mbps.

Ses serveurs Secure Core offrent une mesure d’anonymat supplémentaire en routant votre trafic sur ses propres serveurs en Suisse, pays extérieur à l’Alliance des 14 Yeux. Je pensais que cette étape supplémentaire ferait baisser mes vitesses, mais je n’ai perdu que 7 % comparé à un serveur classique.

Au niveau confidentialité, ProtonVPN a une politique de non conservation des logs pour protéger vos données et un kill switch pour empêcher les fuites. Vous aurez aussi droit à son filtre NetShield qui vous protège contre le malware mais seulement dans l’abonnement Plus ou Visionary (ils sont plus chers, mais vous pouvez économiser en utilisant cette réduction.)

Le problème de ProtonVPN, c’est qu’il ne propose pas d’assistance par chat. Quand j’ai commencé à installer le service, il me disait en permanence que mes identifiants de connexion n’étaient pas valides. Je savais que ce n’était pas le cas, et j’ai commencé à m’énerver. En fouillant dans la FAQ du site, j’ai découvert que j’avais ajouté un tiret non nécessaire à la commande. Ça aurait été beaucoup plus pratique d’envoyer la ligne de commande à l’équipe d’assistance et d’obtenir rapidement de l’aide.

La meilleure manière de savoir ProtonVPN est fait pour vous est de l’essayer Profitez de sa garantie de remboursement de 30 jours sur tous les abonnements, et demander un remboursement si le service ne vous convient pas. Quand je l’ai testée, mon remboursement a mis six jours à arriver.

Obtenez ProtonVPN pour Linux !

7. Hide.me : s’installe avec une seule ligne de commande

  • Il suffit d’une ligne de commande pour l’installer
  • Accès dans le monde entier avec 1 900 serveurs dans 75 pays dont la France
  • 10 connexions d’appareils simultanées
  • 30 jours de garantie de remboursement
  • Fonctionne avec : Netflix, Disney+, Amazon Prime, Hulu, HBO Now, DAZN, TF1et plus
  • Compatible avec : Ubuntu, Linux Mint, CentOS, Debian, Kali, Fedora
  • Interface utilisateur disponible en français

Important : le site d’Hide.me est bloqué en Russie et en Chine. Donc, si vous partez en voyage dans l’un de ces pays, assurez-vous de télécharger et installer le VPN avant de partir.

Hide.me peut être installé sur Linux avec une seule ligne de commande. J’étais sceptique en lisant ça sur le site web, mais c’est vrai. J’ai copié et collé la ligne dans le terminal, et le VPN était prêt à l’emploi !

Mais malgré sa simplicité d’installation, la CLI pour Linux est très limitée. Vous pouvez vous connecter à un serveur, vous déconnecter, et c’est à peu près tout. Il offre une protection contre les fuites et un kill switch, mais ce sont des fonctionnalités automatiques auxquelles vous n’avez pas accès depuis le terminal.

Ce n’est pas la meilleure option si vous voulez débloquer des plateformes de streaming. Lors de mes tests, Netflix a fonctionné, mais j’ai dû changer plusieurs fois de serveurs pour débloquer HBO Max, Amazon Prime Video, Disney+ et Hulu.

C’est dommage, parce qu’il s’en est très bien sorti pendant mes tests de vitesse. La vitesse moyenne des 8 serveurs que j’ai testés tournait autour des 69 Mbps. J’ai obtenu un ping de 24 ms sur le serveur de Los Angeles, je l’ai donc utilisé pour jouer à StarCraft 2. La performance était impressionnante, sans aucun lag, c’est donc un bon VPN pour le gaming.

Au niveau confidentialité, il applique une politique zéro log et offre un cryptage 256-bit de qualité militaire. Il est basé en Malaisie (hors de l’Alliance des 14 Yeux), vous n’avez donc pas à vous inquiéter d’éventuelles requêtes de données.

Hide.me n’offre pas des tonnes de fonctionnalités, mais il offre une bonne protection et des vitesses élevées pour pas très cher, surtout si vous utilisez un code promo pour faire baisser le prix.

Vous pouvez aussi tester Hide.me vous-même grâce à sa garantie de remboursement de 30 jours. S’il ne vous convient pas, utilisez son chat en direct pour annuler et demander votre remboursement. (C’est ce que j’ai fait, et j’ai récupéré mon argent comme promis).

Obtenez Hide.me pour Linux maintenant !

Tableau comparatif rapide : fonctionnalités VPN Linux

VPN Type d’appli Distributions compatibles Sécurité Serveurs WireGuard
ExpressVPN CLI Ubuntu, CentOS, Debian, Fedora, Raspbian, Arch, Kali, Ubuntu Studio, Linux Mint, et plus Cryptage 256-bit AES, kill switch, protection contre fuites, serveurs sur RAM- 3 000 X
CyberGhost CLI Ubuntu, Fedora, Linux Mint, CentOS 7, PoP!_OS, Kali Cryptage 256-bit AES 7 170
PIA GUI Ubuntu, Debian, Linux Mint, Arch Cryptage 256-bit AES, kill switch automatique, protection contre les fuites 29 650 X
VyprVPN CLI Ubuntu, Linux Mint, Debian Cryptage 256-bit AES 700 X

(compatible avec WireGuard mais pas sur Linux)

HMA CLI & GUI Ubuntu, Linux Mint, CentOS, Debian, Fedora Cryptage 256-bit AES 1 080 X
ProtonVPN CLI Ubuntu, Debian, Fedora, Mint, Manjaro, openSUSE, CentOS, RHEL Cryptage 256-bit AES 1 320 X
Hide.me CLI Ubuntu, Debian, CentOS, Fedora Cryptage 256-bit AES 1 900

Pourquoi il vous faut un VPN pour Linux

Linux est bien meilleur que Windows pour vous protéger contre les virus et le malware. Mais vous avez quand même besoin d’un VPN sous Linux, pour les raisons suivantes :

  • Protéger votre confidentialité. Linux est moins susceptible aux attaques de malware, mais il ne fait rien pour masquer votre trafic internet. Un VPN garantit votre confidentialité en ligne en cryptant votre trafic, ce qui empêche les tiers (FAI, gouvernements, lieux de travail, etc.) de retracer ou surveiller votre activité sur internet.
  • Rester en sécurité sur les réseaux wifi publics. Si vous êtes souvent en déplacement, si vous vous connectez au réseau de votre école ou si vous travaillez depuis un café, vous utilisez parfois une connexion publique. C’est très simple pour les hackers d’espionner votre trafic sur ces réseaux non sécurisés, mais un VPN brouille vos données pour ne pas qu’elles puissent être lues.
  • Éviter la censure et les blocages géographiques. Quand vous vous connectez à un VPN, votre trafic internet passe par un nouveau serveur avant d’arriver à destination, et vous obtenez une nouvelle adresse IP. Ça veut dire que vous pouvez accéder à des sites bloqués par votre gouvernement ou accéder aux catalogues bloqués sur des sites de streaming.
  • Télécharger des torrents sereinement. Ce n’est pas un secret, de nombreuses entreprises poursuivent ceux qui téléchargent des torrents protégés par droits d’auteur. Même si vous prévoyez de télécharger des contenus de manière légale, les torrents sont peut-être interdits ou restreints dans votre pays. Utiliser un VPN vous garantit que toutes vos activités torrents restent anonymes.

Astuces pour choisir le meilleur VPN pour Linux en France

Voici les fonctionnalités les plus importantes dans le choix d’un VPN pour Linux :

  • Une appli Linux native avec une interface ligne de commande simple ou une GUI vous permet de gérer facilement le VPN. Les configurations manuelles peuvent être chronophages et nécessiter des étapes supplémentaires même pour les choses simples comme ajouter un nouveau serveur. Si la simplicité d’utilisation est importante à vos yeux, optez pour un VPN avec une appli native.
  • La compatibilité avec votre distribution est primordiale pour des raisons évidentes. Si vous utilisez Mint et que le VPN ne le prend pas en charge, vous devrez en changer.
  • La prise en charge d’autres appareils est vitale si vous comptez utiliser votre VPN sur d’autres ordinateurs ou smartphones et tablettes. Les meilleurs VPN pour Linux sont aussi compatibles avec Windows, macOS, Android, iOS, et d’autres plateformes populaires et offrent plusieurs connexions simultanées pour pouvoir utiliser plusieurs appareils à la fois.
  • La technologie de cryptage et les fonctionnalités de sécurité varient beaucoup selon le VPN. Si votre priorité est la confidentialité, des fonctionnalités comme un excellent cryptage, un kill switch, une protection contre les fuites, une politique zéro log et des bloqueurs de pubs et de sites malveillants sont importants. Elles sont souvent absentes des applis VPN pour Linux, n’oubliez donc pas de lire mes analyses pour s’assurer de leur présence.
  • Un accès mondial vous permet de vous connecter à un VPN et de protéger votre connexion peu importe où vous êtes. Les meilleurs VPN ont de gros réseaux de serveurs, il y aura donc toujours un serveur proche de vous pour de meilleures vitesses.
  • Des capacités de déblocage sont essentielles si vous voyagez beaucoup et que vous ne voulez pas rater vos séries préférées quand vous êtes à l’étranger.
  • Les vitesses peuvent baisser quand on se connecte à un VPN. Une légère baisse est normale, mais certains VPN font énormément augmenter votre ping et baisser vos vitesses de téléchargement. Mais d’autres VPN peuvent améliorer vos vitesses en évitant les limitations imposées par votre FAI. Si vous prévoyez de jouer, de télécharger des fichiers et de vous faire des sessions streaming en 4K, il vous faut VPN rapide.
  • La prise en charge des torrents ne concerne pas seulement la vitesse. Certains VPN ont des serveurs optimisés pour les torrents ou offrent d’autres options qui améliorent votre capacité à télécharger des torrents. Si vous téléchargez beaucoup, explorez comment les VPN peuvent vous aider.
  • Un bon service client vous garantit de toujours obtenir de l’aide quand vous en avez besoin. Les VPN avec un chat disponible 24/7 offrent une assistance instantanée, mais certaines entreprises offrent aussi l’assistance par mail avec des délais de réponse courts.
  • Des garanties de remboursement vous permettent de tester vous-même les VPN et de vous faire rembourser s’ils ne vous conviennent pas. Si un VPN ne vous permet pas de tester son produit, c’est qu’il sait que la qualité n’est pas au rendez-vous.

Restez en sécurité avec ExpressVPN pour Linux

Les VPN Linux à éviter

Le protocole OpenVPN peut être installé gratuitement sur la plupart des distributions Linux, mais ça ne remplace pas un bon VPN. Un protocole est tout simplement un ensemble de règles. Les VPN ont besoin d’un protocole comme OpenVPN pour fonctionner, mais OpenVPN ne peut pas crypter vos données sans aide extérieure (comme ExpressVPN). Il existe de nombreux VPN gratuits qui peuvent être utilisés avec OpenVPN. Mais si ces VPN sont gratuits, c’est en général parce qu’ils gagnent de l’argent en vendant vos informations. Les VPN suivants doivent être évités à tout prix :

  • Unlocator : Unlocator est compatible avec Ubuntu, mais il n’est pas sécurisé. Une lecture rapide de la politique de confidentialité de Unlocator montre qu’il garde des logs permettant de vous identifier, ce qui veut dire que votre activité en ligne peut être reliée à votre nom.
  • SecurityKISS : SecurityKISS prétend être un VPN sécurisé pour Ubuntu et OpenSUSE, mais sa politique de confidentialité dit le contraire. J’ai découvert que ce VPN enregistre l’horodatage et votre adresse IP, votre anonymat n’est donc pas garanti.
  • CactusVPN : j’étais contente de voir que ce VPN est compatible avec WireGuard sur Linux, mais il a raté tous mes tests de déblocages.
  • USAIP : ce VPN propose OpenVPN sur Ubuntu, mais le service client n’a pas voulu m’envoyer la politique de confidentialité, ce qui est vraiment louche. De plus, il n’a pas ses propres serveurs DNS, votre FAI peut donc suivre votre activité.

Guide rapide : comment paramétrer un VPN sur Linux

Vous devez installer le VPN avec la CLI (Command-Line Interface). La plupart des VPN offrent des guides d’installation détaillés sur leur site web, et le processus peut varier selon votre distribution Linux.

Mais voici quand même un guide rapide pour paramétrer un VPN sur Ubuntu, une des distributions Linux les plus populaires.

  1. Téléchargez un VPN. Choisissez la bonne application de ligne de commande auprès du VPN. (Si vous êtes sous Ubuntu, elle s’appellera ‘Ubuntu’ ou ‘Debian.’) ExpressVPN est mon choix numéro 1 pour Linux .
  2. Suivez les instructions et installez. Suivez les instructions du VPN pour l’installation et l’initialisation.
  3. Connectez-vous ! La plupart des VPN ont une commande d’aide et de statut pour voir les options possibles et vérifier la connexion.

Astuce de pro : si vous avez des erreurs de permission, vous devrez peut-être faire tourner le VPN en mode super utilisateur. Pour y parvenir, tapez “sudo” avant toutes vos commandes. Mais il y a certains risques associés au mode sudo, alors assurez-vous que le fournisseur de VPN recommande le mode.

Essayez ExpressVPN pour Linux sans risque !

Comment installer manuellement OpenVPN sur Linux

Si le VPN que vous avez choisi n’est pas compatible avec votre distro Linux, vous pouvez configurer OpenVPN manuellement sur votre appareil. Pour y parvenir, vous devez d’abord télécharger les fichiers de configuration OpenVPN fournis par votre VPN. La façon la plus simple d’y parvenir est de demander les fichiers à votre fournisseur sur le chat. C’est ce que j’ai fait, et ils m’ont envoyé les liens rapidement !

Comme OpenVPN est disponible dans le répertoire Ubuntu, il est assez simple à installer et à connecter directement depuis la ligne de commande. Voici comment :

  1. Ouvrez le terminal et installez l’application depuis le répertoire avec : apt-get install -y openvpn. De là, apt-get demandera l’application suivante depuis le répertoire. L’option -y répond automatiquement de façon positive aux questions d’installation. Si vous voulez plus de contrôle sur l’application, évitez cette commande. Si vous n’utilisez pas l’option -y, vous devrez approuver toute installation de logiciels supplémentaires nécessaires au VPN.
  2. Tapez : apt-get install install network-manager network-manager-openvpn network-manager-openvpn-gnome.
    Il sera nécessaire d’installer d’autres logiciels, qu’on appelle des dépendances, puisque le VPN en a besoin pour tourner correctement.
  3. Tapez : apt-get install openvpn easy-rsa.
    Ça installera easy-rsa pour que vous puissiez demander et signer des certificats pour le VPN et utiliser https. L’installation devrait désormais être terminée.
  4. Lancez OpenVPN. Vous pouvez désormais lancer OpenVPN avec la commande suivante : sudo openvpn -config [path/to/configfile]Si vous n’arrivez pas à savoir où est le fichier de config en relation au chemin emprunté, vous pouvez remplacer l’emplacement en faisant glisser le fichier directement dans le terminal. Pour vous déconnecter, fermez le terminal où tourne la commande, appuyez sur Ctrl+C, ou tapez service openvpn stop.

Avertissement : quand vous installez un VPN manuellement, vous avez moins de fonctionnalités de sécurité. Les fonctionnalités suivantes ne sont pas accessibles sans client natif :

  • Protection contre les fuites DNS : parfois, Linux route les requêtes DNS vers votre FAI. Un VPN premium comme ExpressVPN empêche les fuites de DNS qui exposent votre historique de navigation.
  • Mitigation WebRTC : la plupart des sites web sont compatibles avec WebRTC, ce qui leur permet de demander votre véritable adresse IP. Mais ce n’est plus le cas avec un VPN qui propose une CLI ou une GUI.
  • Kill Switch : cette fonctionnalité vous garantit que votre trafic s’arrête si le serveur du VPN fonctionne mal, mais elle n’est pas disponible avec une configuration manuelle.

Astuces de sécurité supplémentaires pour Linux

Un VPN protège vos données, mais vous pouvez prendre d’autres mesures pour augmenter votre sécurité quand vous utilisez Linux.

  • Logiciel antivirus : Linux est le système d’exploitation le plus sûr, mais vous devez quand même prendre toutes les précautions possibles contre les logiciels malveillants. Ça implique d’installer et d’activer un antivirus.
  • Navigateurs sécurisés : de nombreux distros Linux ont Firefox, ce qui est une bonne chose. Mais Tor est imbattable au niveau de l’anonymat.
  • Distributions Linux : chaque distro gère la sécurité d’une manière différente. Tails est pas mal si vous voulez une confidentialité maximale (elle dirige tout le trafic internet sur Tor).

Restez en sécurité avec ExpressVPN pour Linux !

FAQ sur les VPN pour Linux

Comment installer un VPN sous Linux ?

Vous pouvez installer votre VPN sur Linux avec votre interface ligne de commande et les fichiers d’installation fournis par votre VPN. La plupart des VPN offrent des guides d’installation simples sur leur site web.

De là, il suffit de vérifier les commandes d’aide et de statut pour vous assurer que vous êtes connecté.

Est-ce que mon VPN fonctionnera avec Ubuntu ?

Oui ! Vous pouvez vous connecter à un VPN et utiliser Ubuntu sans problème. Il vous suffit de télécharger l’appli de ligne de commande du VPN que vous avez choisi et suivre les instructions d’installation.

Tous les VPN que j’ai testés pour Linux sont compatibles avec Ubuntu. La plupart des VPN que je recommande pour Linux sont également compatibles avec Debian, Fedora, Linux Mint, Kali, et plus.

Puis-je débloquer Netflix avec un VPN sous Linux ?

Oui, il est possible de débloquer Netflix sous Linux avec un VPN.

En vous connectant à un serveur d’un pays où Netflix est disponible, vous pouvez faire croire à la plateforme que vous êtes dans ce pays, et regarder toutes vos séries Netflix préférées. Tous les VPN pour Linux que j’ai testés fonctionnent avec Netflix.

Utiliser un VPN avec Linux, c’est sécurisé ?

Oui ! Un VPN crypte votre trafic internet, vous protégeant vous et votre appareil Linux contre les hackers et les fouineurs, comme les réseaux sociaux, les publicitaires et même les agences gouvernementales.

Linux est bien plus sécurisé que Windows, mais avoir un système d’exploitation mieux équipé contre les virus ne protège pas vos données. Lors de mes tests, j’ai découvert que Linux est bien plus sûr avec un VPN que sans.

Est-ce que les VPN sous Linux sont légaux en France ?

Oui, utiliser un VPN avec Linux est légal en France. L’utilisation d’un VPN est légale dans la plupart des pays, seule une poignée de gouvernement les a interdits afin de pouvoir appliquer une censure. Vous pouvez lire notre guide complet sur la légalité des VPN dans le monde pour en savoir plus.

Puis-je utiliser un VPN gratuit pour Linux ?

Techniquement oui, mais ce n’est pas sécurisé. Dans le meilleur des cas, les VPN gratuits limitent votre utilisation de données, votre accès aux serveurs et votre bande passante. Dans le pire des cas, ils enregistrent et vendent vos informations sensibles.

Et comme la confidentialité est la raison principale pour laquelle on utilise un VPN pour Linux, assurez-vous d’en utiliser un qui garantit votre sécurité en ligne avec une politique zéro log stricte et des fonctionnalités de sécurité solides.

Essayez ExpressVPN sans risque !

Pourquoi mon VPN Linux ne fonctionne pas ?

Si votre VPN ne fonctionne pas, c’est peut-être parce que le serveur que vous utilisez est sur liste noire. Les serveurs des VPN s’y retrouvent souvent. Si ça vous arrive, essayez un serveur différent. Si ça ne fonctionne pas, contactez le service client pour voir s’ils peuvent résoudre le problème.

Pour éviter ce problème, optez pour un VPN Linux qui met régulièrement des réseaux à jour pour remplacer les serveurs bloqués ou aux mauvaises performances.

Y a-t-il des astuces de sécurité à avoir pour Linux ?

Prenez un antivirus. Comme Linux est en open-source, toutes les vulnérabilités sont en général rapidement réparées. Mais certaines distributions mettent plus longtemps que d’autres à être réparées, surtout les moins populaires.

Je recommande systématiquement d’utiliser un antivirus pour protéger votre appareil Linux contre le malware et les bugs. Les logiciels antivirus recommandés pour Linux incluent ESET, Sophos, Comodo, BitDefender, et Kaspersky.

Utilisez un navigateur sécurisé. En plus d’un VPN premium avec de bonnes fonctionnalités de sécurité, un navigateur sécurisé peut aider à vous protéger contre les trackers, les pubs et les tiers mal intentionnés. Les navigateurs sécurisés compatibles avec Linux sont Firefox, Iridium, et Tor.

Quels VPN pour Linux devrais-je éviter ?

Unlocator, SecurityKISS, CactusVPN, et USAIP. Ils ont tous raté mes tests au niveau sécurité, politique de sécurité, capacités de déblocage, vitesse ou compatibilité avec Linux.

De nombreux services de VPN ne prennent pas la peine de proposer une bonne solution pour Linux. Mais tous les VPN Linux que je recommande offrent des GUI ou des CLI pour Linux ainsi que des tas de fonctionnalités de sécurité et de confidentialité.

Puis-je utiliser un VPN sur Linux pour télécharger des torrents en toute sécurité ?

Oui, il suffit de se connecter à un serveur VPN, et votre trafic sera crypté quand vous téléchargez des torrents. Pendant mes tests des VPN pour Linux, j’ai découvert que certains VPN sont bien meilleurs que d’autres pour les torrents.

Mais même si votre connexion est désormais anonyme, vous devriez quand même faire preuve de prudence et vous renseigner sur les lois concernant les torrents dans votre pays.

Téléchargez des torrents en toute sécurité avec ExpressVPN pour Linux !

Quel cryptage VPN dois-je utiliser avec Linux ?

Ça dépend de ce que vous faites, mais OpenVPN est toujours une bonne option. C’est un protocole open-source, et l’un des plus sûrs du marché. De plus, les utilisateurs Linux peuvent l’installer manuellement sur toutes les distros. Mais ce n’est pas le protocole le plus rapide : c’est Wireguard qui a le titre, mais il n’est pas mis à jour aussi régulièrement.

C’est quoi, OpenVPN pour Linux ?

OpenVPN est une application logicielle open-source pouvant être installée sur la plupart des distributions de Linux gratuitement. C’est un protocole VPN, ou un ensemble de règles que les VPN utilisent pour crypter des données.

Puisqu’il est open-source, OpenVPN est régulièrement mis à jour, plus que les autres protocoles. Ça en fait un excellent choix si votre priorité est la confidentialité, alors assurez-vous de choisir un VPN compatible avec OpenVPN pour protéger vos données.

Comment connecter automatiquement un VPN avec Linux ?

Si votre VPN propose la connexion automatique, il suffit d’avoir la bonne commande. Par exemple, avec ExpressVPN, vous pouvez taper “expressvpn autoconnect true” dans le terminal. Ça activera la fonctionnalité de connexion automatique et vous serez connecté au VPN à chaque démarrage.

Comment connecter un VPN avec Linux Network Manager ?

Ça dépend du VPN et du protocole que vous choisissez. Il faut trouver les fichiers de config et les détails de l’installation sur le site web de votre VPN. Avec certains, vous pouvez importer les fichiers directement dans le Network Manager. Il y a d’autres instructions détaillées plus haut, mais voilà ce qu’il faut faire quand vous avez les fichiers :

  1. Trouvez le bouton réseau en haut à droite de votre bureau Linux et ouvrez-le.
  2. Vous verrez une option s’appelant VPN off, cliquez dessus.
  3. Dans le menu déroulant, cliquez sur paramètres VPN.
  4. Ça vous permettra d’importer les fichiers de configuration ou de choisir un protocole VPN à configurer.
  5. Une fois que vous avez choisi, cliquez sur Ajouter.
  6. Désormais, quand vous accéderez au réseau depuis le bureau, vous verrez le VPN que vous avez ajouté. Cliquez simplement sur le bouton pour l’activer.

Combien coûte un VPN pour Linux ?

Les VPN de haute qualité peuvent parfois coûter un peu cher, mais vous pouvez obtenir un abonnement à ExpressVPN pour seulement $6,67/mois avec sa dernière promo. Vous pouvez aussi économiser sur les VPN en optant pour des abonnements plus longs.

Essayez ExpressVPN pour Linux sans risque !

Quelle distribution Linux est la meilleure au niveau confidentialité ?

Tails est la distro la plus sécurisée pour masquer vos informations, mais elle a des limites. Elle tourne sur clé USB, elle ne laisse donc aucune trace d’activité sur votre ordinateur. Elle fait également passer tout votre trafic par TOR pour un anonymat garanti.

De plus, tout ce que vous faites est immédiatement effacé quand vous arrêtez. Mais si vous voulez regarder des films, jouer à des jeux ou télécharger des fichiers, il vous faut une distribution plus commune comme Ubuntu ou Fedora. Sans les fonctionnalités de sécurité de Tails, il vous faut absolument un VPN qui protège votre confidentialité et vos données.

Est-ce qu’un VPN fera baisser mes vitesses de connexion ?

Les VPN font généralement baisser votre débit, mais les meilleurs d’entre eux n’ont qu’un impact très léger. Une légère baisse est normale, puisqu’un VPN doit diriger votre trafic plus loin.

Optez pour un VPN offrant de bonnes vitesses pour éviter les lags et les interruptions. Toutes mes recommandations sont d’excellents choix pour le streaming, les torrents, et bien plus.

Protégez-vous avec VPN vraiment compatible avec Linux

Un VPN peu vous protéger en ligne dans votre pays, et dans le reste du monde, contrairement à Linux. Si Linux est très sécurisé, un VPN ajoute une couche de confidentialité pour préserver votre anonymat et vous protéger contre les hackers, les trackers, et les fouineurs.

ExpressVPN offre la meilleure prise en charge de Linux de tous les VPN que j’ai testés. Il a une appli Linux native facile à utiliser, des vitesses hallucinantes et des fonctionnalités de sécurité dures à battre.

Et le mieux, c’est que vous pouvez le tester sans risque avant de prendre une décision. S’il ne vous convoent pas, vous avez jusqu’à 30 jours pour demander un remboursement.

Pour résumer, les meilleurs VPN pour Linux en 2021 sont

Alerte de sécurité !

Vos données sont exposées aux sites Web que vous consultez !

Votre adresse IP :

Votre localisation :

Votre fournisseur d'accès à internet :

Les informations ci-dessus peuvent être utilisées pour vous trouver, pour vous bombarder de pubs et surveiller ce que vous faites en ligne.

Un VPN peut vous aider à cacher ces informations aux sites web, pour être protégé en permanence. Nous recommandons ExpressVPN : le VPN n°1 sur les plus de 350 fournisseurs que nous avons testés. Il offre un cryptage de grade militaire et des fonctionnalités de confidentialité pour garantir votre sécurité numérique, et de plus, il propose actuellement 49% de réduction.

Allez sur ExpressVPN

A propos de l'auteur

Léa est une rédacteur technique ayant étudié à Paul Valéry. Elle estime que la confidentialité en ligne est très importante, parce que nous ne sommes pas encore conscients des conséquences quand les grosses entreprises possèdent toutes nos données. Si quelqu'un doit utiliser nos données pour se faire de l'argent, ajoute-t-elle, ça devrait être nous.

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !
Mauvais Je n'ai pas vraiment aimé C'était bien Plutôt bien ! J'ai aimé !
Évalué par utilisateurs
Merci de votre retour.
Commentaire Le commentaire doit faire entre 5 et 2500 caractères.