VPN contre VNC – Quel est le plus sûr ? Quel est le plus rapide ?

VNC (Virtual Network Computing) et VPN (Virtual Private Network) peuvent sembler similaires, mais ils sont en fait assez différents.

Les Virtual Network Computing sont utilisés sur les ordinateurs pour afficher et contrôler les autres périphériques à distance via une connexion réseau. Ils sont extrêmement utiles pour accéder à un poste de travail lors d’un déplacement, ou depuis autre pièce de la maison. Il s’agit également d’un excellent outil pour les administrateurs afin de dépanner les ordinateurs en réseau à distance.

D’autre part, les VPN connectent les ordinateurs à un réseau sécurisé par l’intermédiaire d’un serveur spécifique. Toutes les données envoyées entre ces ordinateurs sont cryptées, ce qui en fait une solution idéale pour les entreprises et les personnes désireuses de protéger leurs informations.

Comment fonctionnent les VNC ?

Le code des VNC est open source sous la licence publique générale GNU, et a été développé par les Laboratoires AT&T.

Les VNC sont basés sur un «Remote Framebuffer» ou RFB. Ce protocole robuste permet à un serveur de mettre à jour le «framebuffer» sur des ordinateurs distants. Il est indépendant de la plate-forme, et peut donc être utilisé sur tous les systèmes d’exploitation et interfaces graphiques.

Les VNC utilisent un modèle client-serveur dans lequel un visualiseur est installé sur un ordinateur local et connecté à un ordinateur distant. Il interprète les commandes utilisateur telles que les frappes de clavier ou les clics de souris à partir du visualiseur, et effectue les actions correspondantes sur le serveur.

Tous les dispositifs VNC doivent se connecter avec TCP/IP et avoir des ports ouverts pour autoriser le trafic en provenance des adresses IP sur les périphériques concernés.

Quelles sont les utilisations communes des VNC ?

  1. Employés à distance
    De nombreuses entreprises permettent aux membres du personnel d’utiliser leurs ordinateurs à distance lorsqu’ils ne sont pas au bureau. Ils peuvent accéder aux documents importants de leur organisation où qu’ils se trouvent, en utilisant une connexion VNC. Cela améliore également la sécurité car les données ne quittent jamais le poste de travail.
  2. Plans de continuité des opérations (PCO)
    Une catastrophe peut parfois rendre l’accès physique au lieu de travail difficile ou impossible. Étant donné que de nombreuses entreprises stockent des données sur le cloud, un VNC peut se révéler extrêmement utile. En cas de sinistre, il se peut que vous ne puissiez pas accéder à un serveur par des moyens normaux. Certains fournisseurs vous permettront de lancer un VNC temporaire pour autoriser l’accès à distance à la console.
  3. Assistance technique à distance
    VNC est l’un des choix les plus populaires pour l’assistance technique à distance. Les techniciens peuvent faire fonctionner votre ordinateur comme s’ils étaient sur place, et régler rapidement les problèmes sans avoir besoin de connaître au préalable la personne qui a besoin d’assistance. De nombreux départements informatiques utilisent des VNC pour fournir une assistance technique complète. C’est une solution parfaite, car le récepteur peut voir tout ce qui se passe à l’écran et intervenir lorsque nécessaire. Cependant, bien que VPN et VNC fassent partie des termes les plus couramment utilisés dans le domaine des technologies de l’information, ils ont des significations bien distinctes.

Quels sont les inconvénients des VNC ?

  • Ils utilisent une bande passante excessive
    Un VNC utilise beaucoup de bande passante. Afin d’y remédier, il est préférable d’utiliser des écrans à basse résolution et à échelle de gris pour des transferts plus rapides.
  • Ils fonctionnent plus lentement
    La forme la plus basique du code VNC utilise l’encodage brut. Cette technique est très primitive et lente, et si les ordinateurs client et serveur ne partagent pas des méthodes de codage avancées, l’écran brut est envoyé de l’un à l’autre pixel par pixel, de gauche à droite. Habituellement, seuls les pixels modifiés sont envoyés pour limiter les effets négatifs. C’est une bonne solution pour les petits mouvements comme les changements de curseur de la souris, mais cela ne fonctionne pas en cas de modification de l’intégralité de l’écran.
  • Ils réduisent l’accessibilité des applications
    Les VNC vous permettent uniquement d’utiliser les applications installées sur l’ordinateur distant. Si vous souhaitez utiliser une application locale à distance, vous devez d’abord l’installer sur la machine distante.

Un VNC est généralement utilisé pour contrôler le poste de travail d’un autre ordinateur par l’intermédiaire d’une connexion réseau.

Un VPN est une implémentation logicielle très populaire qui permet également aux utilisateurs de connecter leurs ordinateurs à un réseau.

Un VPN fournit des concepts plus avancés, par exemple les protocoles de tunnellisation. C’est un moyen d’établir un réseau privé sur un réseau public plus large comme Internet.

Un VNC vous permet de contrôler un ordinateur distant, généralement via un VPN.

Un VPN permet à n’importe quelle application sur votre poste de travail d’accéder à Internet via une connexion sécurisée et cryptée. Il dissimule également votre identité en changeant l’adresse IP, vous donnant ainsi accès à une pléiade de sites Web restreints.

 VNC contre VPN. Lequel est le mieux ?

Même si les VPN sont plus compliqués à configurer que les connexions VNC, ils vous permettent d’utiliser des applications locales sur un réseau distant, comme si vous étiez chez vous ou au bureau.

Les VPN permettent les connexions VNC aux postes de travail via des réseaux distants et s’assurent que les serveurs ne sont pas exposés à l’Internet public. Cela améliore considérablement la sécurité en utilisant un VPN pour se connecter à un réseau distant et en utilisant un client VNC local pour accéder aux postes de travail.

Les VPN vous permettent de transférer des fichiers d’un dossier distant vers un dossier local et d’imprimer des documents sur un serveur distant depuis votre imprimante locale, tandis qu’un VNC vous permet uniquement d’accéder à un ordinateur distant principal.

Actuellement, la confidentialité est une préoccupation majeure, et un VPN représente un excellent moyen de préserver la confidentialité et l’anonymat. Les VPN chiffrent l’intégralité du trafic entre votre ordinateur et le point d’entrée VPN. Ils peuvent également s’avérer très utiles pour éviter la censure en ligne, ou lorsque vous utilisez une adresse IP qui ne vous est pas directement associée.

En fin de compte, un VNC est idéal pour les entreprises ou les particuliers qui veulent accéder à un ordinateur distant, mais un VPN est un choix plus judicieux pour ceux qui veulent également crypter leurs fichiers et sécuriser leurs données.

C'est utile? Partagez-le!