Nous avons analysé la fonctionnalité CyberSec de NordVPN, voilà ce que nous avons appris

En 2016, environ 32 % des utilisateurs d’ordinateurs du monde entier ont été victimes d’attaques de malwares. Si ce nombre semble élevé, il est pourtant vite arrivé de cliquer sur un site malveillant plein de malwares.

Une étude récente a révélé qu’environ 76 % des sites webs sont vulnérables aux attaques malveillantes et qu’un site sur onze a des problèmes critiques. Les sites malveillants essaient d’installer des malwares sur votre appareil pour perturber le fonctionnement normal de votre ordinateur. Parfois, ils peuvent même prendre le contrôle de votre appareil et voler des informations personnelles comme vos informations bancaires, ce qui peut avoir de lourdes conséquences.

Les sites malveillants ressemblent parfaitement à des sites légitimes. Ils peuvent vous demander d’installer certains logiciels requis pour faire tourner un programme, ou vous demander votre permission d’installer certains logiciels que vous voulez, pour ensuite installer quelque chose de complètement différent. Ils sont aussi utilisés pour générer des revenus, en trompant les utilisateurs pour qu’ils cliquent sur différentes publicités. Alors comment vous protéger ?

Récemment, NordVPN a annoncé une toute nouvelle suite de sécurité du nom de CyberSec, qui – selon eux– rend la sécurité et le contrôle encore plus solides. NordVPN est déjà très connu pour ses fonctionnalités, comme le double cryptage des données et un accès à internet sans restriction. Il propose aussi des outils utiles, comme son Kill Switch automatique et son résolveur DNS, qui aide à identifier les fuites. Ce nouvel outil n’est donc pas une surprise, et sa volonté d’améliorer l’expérience de l’utilisateur de VPN est évidente.

De nombreux utilisateurs de VPN, si ce n’est la majorité, utilisent un VPN pour accéder à des contenus à restrictions géographiques. Cela les rend vulnérables aux attaques malveillantes associées aux sites de streaming. NordVPN a créé CyberSec pour bloquer les sites malveillants et protéger votre ordinateur des malwares et autres menaces. CyberSec bloque également les pop-ups pénibles qui pourraient vous forcer à cliquer sur des publicités qui peuvent nuire à votre navigation. Nous nous nous sommes donc penchés sur les avantages de CyberSec et son fonctionnement.

CyberSec semble faire trois choses pour améliorer l’expérience des utilisateurs de VPN : les défendre contre les malwares, empêcher les prises de contrôle des botnets, et bloquer les publicités pénibles.

Défense contre les malwares

Les malwares, ce qui inclut les spywares, les virus, les worms, les chevaux de Troie et les rootkits, infectent votre ordinateur, le faisant planter ou redémarrer sans aucune explication logique. Les worms ont tendance à ralentir votre ordinateur et à détériorer votre expérience de navigation. CyberSec vérifie constamment les sites web sur lesquels vous naviguez, les fait correspondre à la liste noire et vous empêche d’y accéder s’ils sont malveillants.

Empêcher le contrôle des Botnet

Le terme « botnet » vient des mots « robot » et « network ». Les botnets sont un groupe d’ordinateurs qui ont pour seuls but d’effectuer des tâches précises comme des attaques sur d’autres ordinateurs, répandre des ransomware et des malwares. CyberSec de NordVPN empêche votre ordinateur de participer aux attaques DDoS (Distributed Denial of Service) même si votre ordinateur est déjà corrompu par un malware. Pour empêcher toute activité non sécurisée, la communication entre votre appareil et le serveur de commande et de contrôle des botnets est coupée.

Bloquer les publicités pénibles

Les pop-ups bruyantes et les vidéos qui se lancent toutes seules ne gâchent pas seulement votre expérience de navigation, mais aussi vos données mobiles. Une étude récente a suggéré qu’environ 50 % des données mobiles d’un utilisateur sont dépensées à cause de publicités indésirables. CyberSec empêche les pubs de charger dès que vous mettez le pied sur un site web. Les sites chargent donc plus vite, rendant le streaming encore plus simple.

Comment ça marche ?

Quand vous saisissez une adresse web, votre navigateur contacte le serveur DNS qui trouve la véritable adresse du serveur. Le navigateur envoie ensuite une demande au serveur de la page demandée en utilisant le protocole Hypertext Transfer Protocol (HTTP). Une fois que le DNS répond, vous pouvez aller sur le site. Une fois la demande effectuée, CyberSec consulte sa base de données énorme, qui contient une liste de sites susceptibles de contenir des spywares, malwares, trackers ou autres logiciels malveillants. Il vérifie tout une liste de menaces possibles et décide si l’utilisateur peut y accéder sans danger. Si le site web sur lequel vous essayez de vous rendre contient des contenus malveillants, CyberSec en restreindra l’accès et vous enverra un message d’avertissement. À moins de désactiver cette fonctionnalité dans les préférences, vous ne pourrez pas accéder au site web.

Comment installer CyberSec ?

Bonne nouvelle ! Si vous avez déjà NordVPN, vous avez juste besoin de passer à la version au dessus pour utiliser la fonctionnalité CyberSec. Allez dans le menu des paramètres et cliquez sur le bouton d’activation. Si vous n’utilisez pas NordVPN, vous devrez télécharger l'appli depuis leur site web .

CyberSec est disponible sur Windows et macOS (comme OpenVPN).

Vous n’êtes pas convaincu par NordVPN ? Consultez les avis d’utilisateurs pour savoir ce qu’en pensent les autres.

C'est utile? Partagez-le!
Partager sur Facebook
0
Twitter ceci
0
Partager si vous pensez que Google ne connait pas assez sur vous
0